SUD Rail
MENU

A compter de juin 2017, sauf refus explicite de votre part, votre bulletin de paie sera sous forme numérique !

Signifiez votre refus avant le 6 juin 2017 !

Dans la suite de sa course folle au « tout digital », l’entreprise souhaite aujourd‘hui mettre en place le bulletin de paie numérique à la SNCF. Le calendrier de sa mise en place a été présenté aux Organisations Syndicales.

A partir du 18 avril, les agents vont être informés de la procédure à effectuer et cela, sous diverses formes (affichages dans les locaux, site de l’Agence Paie et Famille, envoi d’une note avec la fiche de paie d’avril, …). Bref, une véritable campagne d’information et d’incitation à utiliser cette nouvelle possibilité.

En fait, chaque agent pourra disposer d’un coffre-fort numérique, hébergé par Digiposte, filiale privée du groupe La Poste, et situé pour l’instant en France.

Ce coffre-fort est présenté comme :
- Gratuit, simple, sécurisé, et permettant de stocker tous vos documents administratifs numérisés, même hors SNCF, et d’autres données personnelles telles que musiques, photos, avis d’imposition, factures EDF… Là, il faut bien appâter le chaland.
- Accessible 24h/24 et 7j/7, même de l’étranger (comme si on avait besoin de consulter son avis d’imposition ou son bulletin de salaire lors d’un séjour au Boukistan…).
- Rapide, permettant une mise à disposition de sa fiche de paie plus tôt qu’un envoi papier, même si cela n’aura aucune incidence sur la date de versement de votre solde sur votre compte bancaire…
- Economique et écologique, limitant les envois papier, mais sans compter l’énergie folle consommée par ces « Data Centers ».

Pour bénéficier de tous ces privilèges, vous devrez, si vous voulez pouvoir consulter vos bulletins de salaire, personnaliser votre compte Digiposte+. L’accès se fera avec votre N° de CP + un code de sécurité, puis la création d’un compte avec email, mot de passe et questions de sécurité, et re-confirmation par mail.

A ce niveau, le parcours du combattant est enfin terminé.

Dans la suite de l’inversion de la hiérarchie des normes issues de la loi El Khomri, vous serez, sauf refus explicite de votre part, considéré comme adhérent d’office à ce système.

Pour continuer à recevoir votre fiche de paie par courrier sous sa forme actuelle, vous aurez jusqu’au 6 juin pour vous rendre sur le site de l’Agence Paie et Famille, ou jusqu’au 24 mai pour envoyer un courrier au centre de numérisation d’Amiens, afin de signifier votre refus.

Une chose est sûre, les économies réalisées avec le numérique se feront une nouvelle fois au détriment des cheminots et de l’emploi, que ce soit à la SNCF ou dans les services postaux.
La Direction estime gagner environ 0.70€ par fiche de paie, ce qui représente juste la bagatelle de 1.300.000 € par an si tous les cheminots adhèrent.

Avec cette économie faramineuse, il y aurait largement de quoi améliorer nos conditions de travail et nos salaires ; mais là, la réponse de la direction SNCF n’est plus numérique, et encore moins virtuelle… c’est NON !


Documents à télécharger

  Tract "FDP Numérique".

Les prochains rendez-vous SUD-RAIL

mercredi
28
février
CC GPF
Comité Central du Groupe Public Ferroviaire.
mercredi
28
février
Comité National Solidaires
Rencontre de l’ensemble des structures nationales de l’Union Syndicale Solidaires.
jeudi
1er
mars
Bureau National Solidaires
Réunion du bureau d’animation de l’Union syndicale Solidaires composé des syndicats et fédérations membres de Solidaires.
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

DCI du 22 Février 2018
Monsieur le Directeur, Le 8 mars est la journée internationale de lutte pour les droits des (...)
Est-ce ainsi que les hommes vivent ?
Le sublime poème d’Aragon se faisait l’écho des horreurs du XXe siècle. Hélas cette déploration est (...)
Direction FRET Combi-Express
Objet : Préavis de Grève. Monsieur le Directeur, À la suite de la DCI du 29 Janvier 2018 et de (...)
Les CRTT du T4 en lutte contre la future filialisation de leur établissement !
Région par région la SNCF s’organise actuellement afin de faciliter l’ouverture à la concurrence et (...)
Voir toutes les actualités