SUD-Rail
MENU

Après Oullins, Romilly, maintenant Périgueux...

Demain, à qui le tour ?

Les dernières annonces de la direction pour le TICP (Technicentre Charentes- Périgord) laissent bien peu d’espoir d’avenir pour les sites de Périgueux et de Saintes. 120 postes supprimés en 2017 (90 sur Périgueux et 30 sur Saintes) et bien plus encore en 2018… voilà le programme des hostilités ! Tout comme pour Oullins et Romilly, c’est maintenant au tour de Périgueux et Saintes de voir leur avenir compromis. C’est dans la droite lignée de ce qu’a avancé le Directeur Industriel en octobre, une économie de 20% de personnel dans les Technicentres Industriels. C’est aussi une des conséquences de la reforme ferroviaire ; SUD-Rail le disait en 2014, ce sont les cheminots qui payeront cette reforme !


Documents à télécharger

  Tract Fédéral Matériel
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

27 janvier Grève pour nos salaires !
Les luttes menées en 2021 l’ont montré, les patrons ne nous donneront rien, il faut aller le (...)
FUTUR CONTRAT UNIQUE CONTRACTUEL-LE-S … UN PROJET D’ACCORD PAS A LA HAUTEUR !
À la suite de la loi ferroviaire de 2018 et à la fin du recrutement au statut, la direction a (...)
Nouvelle Doctrine COVID : L’économie au lieu du Sanitaire
Alléger les règles sanitaires en pleine cinquième vague est totalement irresponsable. Réduire (...)
CCN du Ferroviaire UNE OPPOSITION PAYANTE
Il y a deux ans, après la loi ferroviaire, le patronat s’était empressé de poser sur la table, dans (...)
Voir toutes les actualités