SUD Rail
MENU

Après Oullins, Romilly, maintenant Périgueux...

Demain, à qui le tour ?

Les dernières annonces de la direction pour le TICP (Technicentre Charentes- Périgord) laissent bien peu d’espoir d’avenir pour les sites de Périgueux et de Saintes. 120 postes supprimés en 2017 (90 sur Périgueux et 30 sur Saintes) et bien plus encore en 2018… voilà le programme des hostilités ! Tout comme pour Oullins et Romilly, c’est maintenant au tour de Périgueux et Saintes de voir leur avenir compromis. C’est dans la droite lignée de ce qu’a avancé le Directeur Industriel en octobre, une économie de 20% de personnel dans les Technicentres Industriels. C’est aussi une des conséquences de la reforme ferroviaire ; SUD-Rail le disait en 2014, ce sont les cheminots qui payeront cette reforme !


Documents à télécharger

  Tract Fédéral Matériel
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Affiche Retraites
Les préconisations du rapport Delevoye vont encore plus loin que celles de la cour des comptes
En juin 2019, la cour des comptes a sorti un rapport sur les régimes spéciaux de la RATP, SNCF et (...)
RAME Zefiro : La direction ouvre les portes à la concurrence !!
La direction ouvre les portes à la concurrence !! La SNCF et les cheminots ne sont pas à (...)
Vote de l’assemblée nationale : la majorité préfère le CETA au climat
L’Union syndicale Solidaires est membre fondateur d’Attac et a partagé les engagements de (...)
Voir toutes les actualités