SUD-Rail
MENU

Après Oullins, Romilly, maintenant Périgueux...

Demain, à qui le tour ?

Les dernières annonces de la direction pour le TICP (Technicentre Charentes- Périgord) laissent bien peu d’espoir d’avenir pour les sites de Périgueux et de Saintes. 120 postes supprimés en 2017 (90 sur Périgueux et 30 sur Saintes) et bien plus encore en 2018… voilà le programme des hostilités ! Tout comme pour Oullins et Romilly, c’est maintenant au tour de Périgueux et Saintes de voir leur avenir compromis. C’est dans la droite lignée de ce qu’a avancé le Directeur Industriel en octobre, une économie de 20% de personnel dans les Technicentres Industriels. C’est aussi une des conséquences de la reforme ferroviaire ; SUD-Rail le disait en 2014, ce sont les cheminots qui payeront cette reforme !


Documents à télécharger

  Tract Fédéral Matériel
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

[Liaison Commercial] SUD-Rail s’oppose à la politique patronale de destruction des postes d’agents des gares
Nous revendiquons : le maintien du service public 7 jours sur 7 des agents SNCF présents du 1er (...)
Vaccination, pass sanitaire … Après l’ignorance, voilà le mépris !
Il aura fallu plus d’un an après le début de la pandémie pour que le président de la république, (...)
L’heure n’est plus au constat. Par la grève, faisons prendre conscience à la direction de nos malaises et souffrances au travail !
En quelques années le cana RCAD a perdu les compétences Junior et Co, Auto train, bagages, (...)
L’ALLONGEMENT DU CONGÉ PATERNITÉ CONTRIBUE À L’ÉGALITÉ FEMME-HOMME
Depuis le 1er juillet 2021, le congé de paternité a été allongé passant de 11 jours à 25 jours (18 à (...)
Voir toutes les actualités