SUD-Rail
MENU

Ateliers SNCF de Périgueux : 300 cheminots demandent des comptes à leur directeur.

Les cheminot-e-s du Technicentre Industriel Charente-Périgord se sont mobilisé-e-s pour défendre leur activité et sauvegarder leurs emplois !!

Au lendemain de l’annonce de 90 suppressions d’emplois aux ateliers SNCF du Toulon à Périgueux, 300 cheminots se sont rassemblés pour demander des explications à leur direction.

Chaude ambiance malgré la pluie ce vendredi matin au Technicentre SNCF du Toulon à Périgueux. Au lendemain de l’annonce par les syndicats de la suppression de 90 emplois dans les ateliers l’année prochaine, les salariés ont tenu à se rassembler.

Un peu avant 8h du matin, ils ont stoppé le travail et se sont rendus dans la cour pour accueillir leur directeur. "Les ateliers étaient vides, je n’avais jamais vu ça," raconte Jean-Baptiste Evrard délégué du personnel CGT. Plus de 300 ouvriers sur les 540 que comptent le site se sont donc retrouvés autour de Bruno Maggioli pour lui demander des explications.

Il y a un mois le directeur du technicentre annonçait plus de travail en 2017 qu’en 2016, alors forcément les salariés sont dans l’incompréhension.


Documents à télécharger

  Ateliers SNCF de Périgueux : 300 cheminots demandent des comptes à leur directeur.
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

SUD-Rail agit pour garantir la meilleure prise en charge de l’activité partielle !
Dès le 1er confinement, SUD-Rail est intervenu à tous les niveaux pour que la spécificité de la (...)
Une SNCF irresponsable face au COVID-19 : Exigeons notre plan d’urgence sanitaire et social !
Ce mardi après-midi, le DRH du Groupe SNCF a réuni les fédérations cheminotes pour « échanger sur (...)
Convention collective : Les personnels ont des choses à dire
Les salarié-es des CSE/CASI et du CCGPF viennent d’apprendre que notre convention collective est (...)
Le mutin de Gares&co - Octobre 2020
Voir toutes les actualités