SUD Rail
MENU

ESV - ERC - EST - Petits collectifs...

Les risques sont réels !!!

Vous entendez toutes et tous ces termes et ces annonces de restructurations. Selon la Direction rien ne changera ! Et pourtant les risques sont réels !!!

Ce qui se cache derrière ces termes.

Les ESV (Etablissement de Service Voyage), ERC (Etablissement Relations Clientèles), EST (Etablissement Service Transilien) sont des établissements dédiés à des activités qui voient le jour partout en France. Dans ces établissements, la Direction mélange les métiers en les classant par produits ou axes (TER, Voyages, Transilien, relation RER spécifique.)

Mais alors ça change quoi ?

Avant, nos établissements étaient bâtis autour des métiers. Aujourd’hui, la Direction veut créer des établissements en fonction des activités et met donc en œuvre ce que nous avions combattu en 2001. La gestion par activité ! Un contrôleur par exemple, ne sera plus de la grande famille des contrôleurs. Mais de la famille de son activité TER ou Grande Ligne par exemple. Or, le respect des m étiers tels que définis dans notre réglementation actuelle, garantissait des parcours professionnels permettant de passer d’une activité à une autre. Le contrôleur banlieue, passait au TER puis s’il le voulait rejoignait l’activité TGV. Avec leurs nouveaux établissements dédiés, les passerelles entre activités seront bien trop faibles pour durer dans le temps. L’exemple du FRET ou l’on avait promis aux conducteurs et aux agents sédentaires des passerelles entre les activités, démontre que ces accords sont applicables en fonction des besoins et des marchés obtenus. Si l’activité ne veut pas « lâcher » l’agent, plus rien ne l’y oblige….

Les cheminots feront partie de l’appel d’offre et leurs conditions de travail seront la variable d’ajustement.

Les risques pour la sauvegarde de l’entreprise sont réels. En effet, une fois les services commerciaux gares externalisés, l’accord d’entreprise durement défendu pendant les grèves de juin ne s’appliquera plus. Les conditions de travail des agents seront régies par la Convention Collective Nationale. Les conditions de travail se dégraderont au profit d’une rentabilité accrue. Seules les règles du marché de la concurrence intéresseront nos dirigeants. Le statut des cheminots sera lui aussi mis à mal : l’attachement à la caisse de prévoyance, le régime de retraite, la grille salariale, l’avancement, les facilités de circulations seront remis en cause.

Et pour preuve, voici ce qui se passe déjà dans nos régions !


Documents à télécharger

  Tract "ESV".

Les prochains rendez-vous SUD-RAIL

mercredi
19
juin
Solidarité avec Rénald
Rassemblement au CNIT/ La Défense ( RER A) à partir de 12h
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Une grève reconductible avant la fin de l’année pour abroger la réforme ferroviaire !
Les syndicats de la Fédération SUD-Rail réunis ce jour en Conseil Fédéral, décident la construction (...)
Voila, la concurrence arrive !
Comme SUD-Rail l’écrivait il y a un an (voir un extrait d’un tract écrit en avril 2018 ci contre), (...)
Transfert de cheminots du TC AURA... C’est parti !
Dans un dossier intitulé « structuration du groupe au 1er janvier 2020 » remis aux organisations (...)
Note n° 58 aux retraitées et retraités adhérant à Solidaires
Réunion des neuf le 29 mai Actions du 20 juin. La lettre aux maires. Quelles actions à la (...)
Voir toutes les actualités