SUD-Rail
MENU

Gagner ici, c’est gagner pour tous !

Discrimination syndicale et carrière bloquée.

La Cour d’Appel condamne lourdement SNCF et rend justice à un militant SUD-Rail.
(La direction est condamnée à lui payer aussi l’IMC).

Le 21 février 2017, la COUR d’APPEL de RIOM a condamné l’EPIC SNCF Mobilités pour discrimination syndicale et confirme le jugement prud’hommes de novembre 2014 jugeant que la direction SNCF n’a pas respecté les obligations découlant du statut. L’agent commercial Trains avait été bloqué injustement pendant 7 ans jusqu’à son départ à la retraite. Cet agent obtient réparation en obtenant à titre de préjudice résultant de la discrimination, du préjudice moral et de l’article 700 du Code de Procédure Civile une somme totale de 42.357 euros ainsi que 965 euros au titre de rappel de salaire concernant 39 indemnités de modifications de commande que la direction refusait de payer.


Documents à télécharger

  Tract "Discrimination syndicale"
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

CHÔMAGE PARTIEL REPOS IMPOSÉS PCA
Lors de la réunion du Comité Social et Économique du 28 Avril, le directeur du FRET a fait un (...)
DÉCLARATION PCA + ACTIVITÉ PARTIELLE
Monsieur le Président, Vous organisez aujourd’hui une consultation conjointe du CSE FRET tant sur (...)
DÉCLARATION CONGÉS REPOS
Monsieur le Président, SUD-Rail n’ira pas par quatre Chemins, ce que vous demandé aux cheminots du (...)
DÉCLARATION LIMINAIRE
Nous vivons actuellement une crise sanitaire extraordinaire. Bien que depuis le mois de (...)
Voir toutes les actualités