SUD-Rail
MENU

Macron entre mensonges et coups de com ratés !

Intervention Macron.

Les déclarations du Président Macron au JT de 13h00 ce jour sont truffées d’approximations et de mensonges.

En premier lieu, le Président justifie sa réforme par la nécessité et le respect de son programme. SUD-Rail fait le constat que la livraison clés en mains des services publics aux bailleurs de sa campagne n’était inscrite nulle part dans son programme. Quant à la nécessité de la réforme, rien dans la loi proposée n’est susceptible d’améliorer la qualité du service.

Pire ; concernant la réorganisation et le changement de statut de l’entreprise, censés rendre plus efficace la SNCF et garantir son statut public, c’est aujourd’hui l’inverse qui est examiné au parlement avec comme projet : la création d’une holding détenant 3 Sociétés Anonymes par actions. Aucune réunification du système, donc.

Idem sur le statut des cheminots, le présenter comme un frein à la compétitivité de notre entreprise relève de la mystification. Annoncer comme il l’a fait que seuls les nouveaux entrants seraient impactés est faux. La Ministre des Transports et le PDG de la SNCF ont tous deux confirmé la future abrogation du décret fixant le statut des personnels SNCF.

Sur la dette, aucun engagement chiffré, aucun calendrier et des modalités techniques qui restent à définir. Donc, rien !!!

Il est particulièrement méprisant de la part du Président de laisser penser que l’écrasante majorité des cheminots feraient grève pour rien en multipliant les contre-vérités. Les amendements validés ou en cours de discussion actuellement au parlement conduisent droit à la privatisation de la SNCF et à la fin du statut, quoi qu’il en dise.


Documents à télécharger

  Communiqué "Macron entre mensonges et coups de com ratés !".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

DCI COVID 18 septembre 2020
Manipulation et Effets d’Annonces !!
A grand renfort de communication, le gouvernement annonce un plan de relance de 4,7 milliards (...)
L’UTP déconfine son envie de libéralisme
Cette CPPNI du 02 septembre devait aborder : la mise en place de l’APLD, les garanties sociales (...)
Les salarié(e)s de la SNCF eux aussi se seraient bien passé(e)s ...
Les salarié(e)s de la SNCF eux aussi se seraient bien passé(e)s : * • Du blocage salarial qui (...)
Voir toutes les actualités