SUD-Rail
MENU

Pépy, une stratégie mortifère...

Isolement, filialisation et vente !

Avec la filialisation annoncée de Gares & Connexions et Fret SNCF, après les filialisations et les ventes d’AKIEM (locs), VESTA (immobilier cheminots), on apprend maintenant la vente de la filiale ITIREMIA (Services en gare).

IL EST ENCORE TEMPS D’ARRETER CA !

SUD-Rail condamne cette logique marchande dans laquelle Guillaume Pepy a inscrit la SNCF depuis des années, outre le moins-disant social induit pour les salarié-e-s, nous déplorons par ailleurs le bradage du patrimoine national qu’elle constitue pour toute la population !

La SNCF de PEPY n’a aujourd’hui rien à envier dans le domaine des fusions, acquisitions, qui sont devenues les maîtres mots des multinationales.

Vente à la découpe de l’entreprise, achat, filialisation et revente de plus en plus rapide. Ce « marché », comme ils le nomment, ne se soucie évidemment pas du sort des salariés !
Mais comme toujours, ce ne sont pas les marchés financiers qui trinquent, mais les salarié-e-s dont le sort est de s’adapter aux contraintes, de subir des transferts, de voir leurs projets de vie remis en question, leurs salaires bloqués ou diminués… tout cela, que leurs opérations capitalistiques soient gagnantes ou perdantes ! Les marchés financiers ne s’usent pas, les salarié-e-s oui !!!

Cela augure ce que vont subir demain les cheminot-e-s si nous laissons PEPY dérouler sa stratégie. Après les externalisations des services informatiques, de la communication, de la maintenance du réseau ; après les filialisations, ce sera la vente !

Dans ce schéma prédéfini de filialisation et de revente immédiate, pour les dirigeants des SNCF, nous ne sommes rien !

Si certains syndicats ont définitivement baissé les bras pour entrer dans une culture de collaboration de la politique mortifère portée par l’état-major SNCF, à SUD-Rail, nous réagissons et nous continuons de combattre toutes formes de régressions et de dumping social !

En votant massivement SUD-Rail, peu importe leur activité, les salarié-e-s de la SNCF montreront aussi leur volonté de garder la transversalité, l’unicité de l’entreprise et leur refus de l’enfermement dans une activité où les déroulements de carrière, le reclassement et les conditions de travail seraient différenciés… sans espoir de pouvoir passer d’une activité à l’autre avec comme seul avenir, la filialisation et le transfert (pour les plus chanceux).

POUR SE CONSTRUIRE UN AVENIR, C’est bien SUD-Rail qu’il faut choisir !

En renforçant SUD-Rail dans les urnes, nous pourrons stopper cette spirale infernale !


Documents à télécharger

  Tract "Pépy, une stratégie mortifère...".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

[Liaison Commercial] SUD-Rail s’oppose à la politique patronale de destruction des postes d’agents des gares
Nous revendiquons : le maintien du service public 7 jours sur 7 des agents SNCF présents du 1er (...)
Vaccination, pass sanitaire … Après l’ignorance, voilà le mépris !
Il aura fallu plus d’un an après le début de la pandémie pour que le président de la république, (...)
L’heure n’est plus au constat. Par la grève, faisons prendre conscience à la direction de nos malaises et souffrances au travail !
En quelques années le cana RCAD a perdu les compétences Junior et Co, Auto train, bagages, (...)
L’ALLONGEMENT DU CONGÉ PATERNITÉ CONTRIBUE À L’ÉGALITÉ FEMME-HOMME
Depuis le 1er juillet 2021, le congé de paternité a été allongé passant de 11 jours à 25 jours (18 à (...)
Voir toutes les actualités