SUD-Rail
MENU

Pour la direction relancer le FRET Ferroviaire … c’est le supprimer !!!

Le Jeudi 17 Septembre, M. DELORME a rencontré notre organisation syndicale pour parler de l’avenir du FRET Ferroviaire et de FRET SNCF. Il y a quelques semaines, une première réunion s’était tenue et le patron de Transport Ferroviaire et Multimodal de Marchandises (FRET SNCF + VFLI + Forwardis, etc..) avait cru bon de nous faire une démonstration économique digne des plus grands néolibéraux. Lors de cette deuxième bilatérale, nous avons exigé que les revendications du terrain, les inquiétudes, la souffrance au travail, les discriminations, etc… soient les priorités.

Les mêmes qui détruisent depuis des années le « FRET SNCF », veulent
aujourd’hui nous faire culpabiliser !!!

Cela fait des années que gouvernement et direction SNCF nous mentent. Alors qu’ils vantaient sans vergogne les bienfaits de la concurrence, le bilan aujourd’hui est que la part modale du FRET n’a jamais été aussi basse (environ 9%). Et dans ces 9% FRET SNCF en transporte 55% et VFLI 11% ce qui a l’air de satisfaire nos dirigeants !
La direction a « vendu » aux cheminot-es différents plans FRET qui n’ont été qu’une succession d’échecs cuisants et retentissants sans qu’à aucun moment elle n’en tire les conséquences.
Et ce sont les mêmes qui aujourd’hui nous expliquent qu’il faut faire de la productivité car nous serions trop chers ! Qu’ils commencent à se l’appliquer à eux-mêmes car avec plus de 80 cadres supérieurs pour 5000 agents, ils battent un record mondial !

Les « soi-disantes » aides : Un pansement sur une jambe de bois !!!
Dans le cadre des annonces gouvernementales sur le plan de relance, le FRET Ferroviaire (l’ensemble du secteur) va être saupoudré de quelques aides concernant les péages, le wagon isolé et le combiné (les 2 dernières n’étant pas actées de manière définitive). Selon M. DELORME ces aides vont nous permettre de passer l’année 2020…ce qui prouve bien qu’ils ont mis notre entreprise au bord de la faillite ! Voilà à quoi se résume le fameux plan de relance alors qu’une immense majorité de la population est POUR des mesures écologiques qui protègent notre planète donc nos vies.

Un budget 2021 à la « hache » voir à la « tronçonneuse » !!!
La seule certitude de nos dirigeants, c’est qu’ils vont supprimer des emplois et en masse ! Même si la direction n’a pas voulu rentrer dans les détails du budget (qui sera communiqué d’ici 30 à 45 jours), nous savons qu’ils ne vont pas y aller à la petite cuillère ! Ils prévoient la destruction de centaines d’emplois et vantent les mérites d’appartenir à un groupe public unifié avec des possibilités de reconversions et de parcours professionnels. Ne nous y trompons pas – c’est une énième stratégie de communication pour arriver à leur fin.

Nous n’allons « SUREMENT » pas baisser les bras !!!
Ce n’est pas au moment où le Ferroviaire est reconnu d’utilité publique que SUD-Rail va se décourager. Nous allons continuer / amplifier notre travail avec d’autres secteurs professionnels comme l’industrie, les associations écologiques, etc…pour que le report modal de la route vers le rail ne se résume pas à de simples opérations de communications gouvernementales et patronales ! Nous prendrons très prochainement des initiatives en ce sens. C’est aussi de cette manière que nous conserverons et développerons les emplois au FRET.

Aujourd’hui, ce sont 2 visions de la société qui s’opposent : Eux veulent le monde d’aujourd’hui en pire ….
Nous, nous voulons un monde d’après basé sur l’humain Et respectueux de la planète  !!!


Documents à télécharger

  Sans titre
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Convention collective : Les personnels ont des choses à dire
Les salarié-es des CSE/CASI et du CCGPF viennent d’apprendre que notre convention collective est (...)
Le mutin de Gares&co - Octobre 2020
SANTE / PREVOYANCE des agents contractuels
DCI COVID 18 septembre 2020
Voir toutes les actualités