SUD Rail
MENU

Privatisation de Fret SNCF...

Les masques tombent !

Dès le mois d’Octobre 2017, la fédération SUD-Rail avait dénoncé un plan interne visant, au prétexte d’un plan stratégique, la privatisation/filialisation de l’ensemble de l’activité de fret ferroviaire de SNCF. Les dirigeants de SNCF avaient alors démenti avec force, par le biais de communiqué de presse et d’annonce rassurante dans les instances… Et pourtant.

Aujourd’hui, la presse annonce la privatisation de Fret SNCF !?

le journal « les échos » annonce que la filialisation de Fret SNCF est d’ores et déjà programmée et que son annonce officielle ne devrait pas tarder. La fédération SUD-Rail n’est pas surprise par cette volonté patronale et politique de privatiser tout un pan du transport ferroviaire.
Depuis l’ouverture à la concurrence du transport de marchandises par rail, tout a été fait pour que cette privatisation se réalise : vente des actifs, filialisation du matériel roulant et des wagons et près de 10000 suppressions d’emplois en 10 ans. Voilà le bilan de l’ouverture à la concurrence. Alors que le rapport Spinetta devrait fixer prochainement les grandes lignes d’une loi ferroviaire qui entérinerait le même schéma pour le transport de voyageurs, il est temps de tirer le bilan du Fret et de revenir en arrière sur ce qui est prévu pour l’ensemble du système ferroviaire.

L’ouverture à la concurrence est un échec… on continue ?!

Pour SUD-Rail, cette annonce n’est que l’aveu d’échec d’une politique des transports qui ne s’est jamais donnée les moyens d’œuvrer en faveur d’un report modal de la route vers le rail et aujourd’hui, ce sont les mêmes mécaniques qui sont à l’œuvre quand on parle d’ouverture à la concurrence pour le transport des voyageurs…

Depuis plus de 15 ans, faute de mesures concrètes, le volume de marchandises transporté par rail a été divisé par deux et la part modale du fer d’autant. La politique managériale interne exclusivement tournée vers l’atrophie répond clairement à des exigences politiques visant à favoriser le transport routier !

L’absence de volonté de relancer le fret ferroviaire, de mesures concrètes, le bilan catastrophique de l’ouverture à la concurrence et les reculades sur l’écotaxe poids lourds ont fortement handicapé cette activité. Et si la Cour des comptes s’interrogeait dernièrement sur la cohérence et l’efficacité de la politique menée par l’État, les libéraux de l’ARAFER et la ministre des transports ont préféré poursuivre cette course à la liquidation !

COP 21, COP 23, Plan Climat … Quelle écologie pour dans le transport de marchandises ?

Pour la fédération SUD-Rail, autoriser cette privatisation, c’est mettre définitivement fin à un transport écologique alors que le transport représente une part majoritaire dans la pollution atmosphérique !
Pour la fédération SUD-Rail, autoriser cette privatisation, c’est nier le rôle majeur du Fret ferroviaire dans l’aménagement du territoire.

Pour redévelopper le Fret Ferroviaire, s’inscrire dans un schéma de transport durable, SUD-Rail demande au gouvernement de stopper la privatisation et de s’engager sur des mesures concrètes :
• Légiférer sur le report modal du transit routier international, qui représente 40% du trafic national.
• Abroger la loi d’Aout 2014 afin de permettre le développement et l’entretien du réseau capillaire, vital pour le transport de marchandises par rail.
• Prendre des mesures financières, structurelles et législatives pour contraindre les chargeurs à choisir le train pour les longues distances, les volumes et les tonnages importants.

Le Fret Ferroviaire est un outil exceptionnel pour le transport des marchandises, des solutions existent pour opérer un transfert massif de la route vers le rail ! Alors que le gouvernement vient de clore les « assises de la mobilité » Il est temps de prendre de vraies décisions pour l’avenir du service public ferroviaire utile à l’économie, à l’industrie, à l’emploi, au développement des territoires et soucieux de l’environnement… d’autres solutions sont possibles !

Pour un Fret Ferroviaire public, véritable outil pour la transformation écologique !

Plutôt que de dépenser des milliards pour le transport routier et de conforter celui-ci (décret 44T/5essieux, exonération gasoil, travailleurs détachés…) par des décisions politiques incompréhensible dans une période ou les enjeux écologiques sont majeurs pour l’avenir, la fédération SUD-Rail revendique un grand plan de sauvegarde et de développement du fret ferroviaire dont la 1ère mesure serait de déclarer le fret ferroviaire d’utilité publique et de prendre les mesures législatives qui viseraient à interdire le démantèlement des triages et des UIC 7 à 9 (30% des trafics).


Documents à télécharger

  Tract "Privatisation de Fret SNCF".   Les Échos "La filialisation de Fret SNCF sur les rails".

Les prochains rendez-vous SUD-RAIL

mardi
23
octobre
CPC Services Communs
Commission Professionnelle Centralisée des Services Communs (SUGE, APF, ...).
jeudi
25
octobre
Liaison Nationale Trains
Réunion des militants "Agents Service Commercial Trains" des syndicats SUD-Rail pour débattre de l’actualité revendicative métier.
mardi
6
novembre
Commission Mixte Paritaire Ferroviaire
Réunion de la Commission Mixte Paritaire de négociation de la convention collective nationale de la branche ferroviaire (CESE).
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Les ASCT ne sont pas des vendus !
Un concours abjecte et une direction nationale « tellement courageuse » ! Cela a fait la UNE de (...)
Va-t-on enfin faire évoluer les agents du Mouvement ??
La Fédération SUD-Rail a participé au Groupe de Travail sur l’évolution des métiers « Mouvement » (...)
Élections de novembre, un gros enjeu pour la filière Matériel !
Après avoir découpé la SNCF en 3 EPIC en 2014, voilà que la filière Matériel va être découpée en de (...)
Victoire des conducteurs Fret de Sotteville après 54 jours de grève reconductible !
Il aura fallu 54 jours aux conducteurs de manœuvre et de lignes locales (CRML) pour gagner le (...)
Voir toutes les actualités