SUD-Rail
MENU

Rail à Défendre N°10 - Le 19 avril, Grève Générale ! Le 20 avril, on continue !

Interview Macron.

Recours aux violences physiques, casse des services publics, suppression des acquis sociaux, chasse à l’homme : avec Macron, la France va devenir le pays des droits des riches et des puissants !
Matraquage médiatique, violences corporelles… on est loin de l’image que s’est donné M. Macron qui se présentait ni de gauche, ni de droite, et devait en finir avec les vieilles pratiques et moraliser la vie politique.

Interview BFM TV – RMC – Médiapart du président
Macron n’est pas en MARCHE, mais en FORCE !!

Les amis de M. Macron : Laurence Parisot, ex-présidente du Medef ; Bernard Arnault, 800 euros à la seconde ; François Pinault, 2,5 Milliards d’euros de fraudes fiscales !!

M. Macron a tenté de diviser les mouvements, craignant à juste titre une convergence. Il a indiqué qu’il irait au bout de la réforme ferroviaire et reprendrait partiellement la dette en suivant le rythme de la réforme de la SNCF !

En clair… on change le statut de l’entreprise, on supprime celui des cheminots, on ouvre à la concurrence, on transfère les cheminots… et après, on injecte de l’argent public pour faire rentrer un maximum d’opérateurs privés !!!

Macron et Philippe tentent de passer EN FORCE, en quelques mois, les contre-réformes les plus pénalisantes pour les actifs, les étudiants et les retraités, en rupture totale avec les attentes de toutes et tous, et nous privant de nos droits et libertés fondamentales !!

La loi Travail XXL, la destruction du Code du Travail, les passages en force par ordonnances, les mesures d’état d’urgence, les exonérations fiscales pour les plus riches, la suppression des services publics, la privation de nos libertés, la sélection à tous les niveaux dès la naissance, dans les parcours scolaires et tout au long de la vie… on n’en veut pas !

Nous ne les laisserons pas vendre la SNCF et les cheminots… Nous ne sommes pas leurs esclaves !!!

M. Macron est aux ordres des patrons et un fidèle soldat du mondialisme et de l’ultra-libéralisation :
Il a joué, il a triché, il a perdu et maintenant, il doit partir !

De Gaulle – Pompidou en 1968, Chirac – Juppé en 1995, Macron – Philippe en 2018
c’est la grève générale qui a déstabilisé les gouvernements, c’est la grève générale qui a permis que la lutte des classes s’inverse aux dépens des classes dominantes, c’est la grève générale qui a permis d’imposer des accords.

Pour une augmentation des salaires, une réduction du temps de travail, un abaissement de l’âge de la retraite, le renforcement des services publics, l’égalité d’accès aux études supérieures, l’égalité entre les femmes et les hommes, la condamnation des discriminations, une SNCF entièrement publique !!!

Grève Générale le 19 avril !

et après on continue, on ne s’arrête plus, ce n’est pas à nous de renoncer, mais au gouvernement de nous écouter !


Documents à télécharger

  Tract "Rail à Défendre N°10".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Pénibilité : le nouvel accord fin de carrière n’est qu’un début !
Depuis plusieurs mois, à la suite de la réforme injuste de notre système de retraite, la (...)
FRET SNCF:Discontinuité Où en sommes-nous ?
À ce jour, 16 flux ont été repris, principalement par DB Cargo. Pour les 7 flux restants, seul (...)
Face à l’offensive contre l’accord de fin de carrière à la SNCF, rétablissons quelques vérités !
Fin 2007, à la suite de la contre-réforme des retraites sur les régimes spéciaux, la direction (...)
Orientations stratégiques du groupe SNCF : Les cheminots vont encore payer l’addition
Le Comité Central du Groupe Public Ferroviaire a été consulté sur les orientations (...)
Voir toutes les actualités