SUD-Rail
MENU

Rail à Défendre N°4 - Notre combat est juste, organisons-le « tous ensemble » pour gagner !

Allons-y toutes et tous, unis, sans rien lâcher !

Depuis lundi soir, les cheminots se sont très majoritairement mis en grève. C’est donc un échec pour le gouvernement et la direction qui pensaient diviser les cheminots avec une communication mensongère. L’absence totale de train dans de nombreuses gares et les informations qui remontent indiquent que les chiffres de gréviste sont massifs. Aucun train sur certaines lignes et très peu de trains circulent sur les autres. Les cheminots ont pris leurs responsabilités et des piquets de grève unitaires se mettent en place sur tout le territoire Les assemblées générales débattent de la conduite du mouvement. Pour la Fédération SUD-Rail, avec un mouvement reconductible tous services, nous allons gagner !

Le Gouvernement doit abandonner son projet de loi, tous les cheminots doivent être réintégrer dans une seule entreprise intégrée !

La Fédération SUD-Rail propose que les fédérations qui appellent à la grève fassent une intervention commune lors de la prochaine rencontre avec la Ministre des transports le 5 avril.
Tous ensembles refusons ce Pacte Ferroviaire et d’une seule voix revendiquons :
 La réintégration du système ferroviaire, sous un monopole d’état prenant la forme d ‘un seul EPIC.
 Le retrait des ordonnances sur l’ouverture à la concurrence dès 2019, le transfert des cheminots et l’abandon du statut.
Tous ensembles exigeons :
 Un même statut pour tous les travailleurs du rail celui des cheminots.
 La reprise de la dette et la mise en place d’un cadre législatif garantissant la pérennité et le développement du réseau.

Aujourd’hui, la grève est massive. Demain, nous devons être encore plus nombreux et nombreuses en grève !

SUD-Rail appelle à maintenir l’unité sur le terrain des grévistes, l’unité des fédérations, l’unité des assemblées générales, à faire converger les luttes (air France, Eboueurs, fonction publique, étudiants…)
SUD-Rail appelle les cheminots qui ne sont pas rentré dans le mouvement à prendre la mesure du mouvement social qui commence et à s’inscrire dans la grève pour gagner !

Notre avenir est désormais entre nos mains, Le gouvernement Macron entend passer son pacte ferroviaire lors des cessions parlementaires qui se tiendront entre le 9 et le 12 avril Et accélère son calendrier pour un 1er vote solennel de la loi ferroviaire le mardi 17 Avril.

Pour la Fédération SUD-Rail, les cheminots et la population ne sauraient être hors-jeu à l’heure où se décide l’avenir du service public ferroviaire et celui de ceux qui l’organisent !
Le gouvernement accélère pour éviter le débat et contrer la mobilisation des cheminots.
Aujourd’hui plus que jamais nous devons débattre dans les assemblées générales, dans les collectifs de travail, du durcissement du mouvement.
Ce gouvernement cherche à enfumer les cheminots, ne nous laissons pas avoir, avec ce calendrier, la question de la grève reconductible doit maintenant se poser… vite !
Il faut se rassembler, s’unir partout et agir !
Le gouvernement va plier si nous y allons tous et toutes, unis, sans rien lâcher !


Documents à télécharger

  Tract "Rail A Défendre N°4".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

LE SCANDALE DES PRIMES INDEXÉES SUR LE NOMBRE D’ACCIDENTS DU TRAVAIL !
La direction nous a habitués à tous les genres d’expérimentations quand il s’agit de faire de (...)
Nouvel accord de cessation progressive d’activité ! Ce sont nos adhérents qui se prononceront
Le conflit des ASCT de décembre 2022 et février 2024, la menace d’un préavis sur les ponts du (...)
L’info ADC SUD : FIN de carrière une nouvel accord de fin d’activité sur la table
Le précédent accord (GRH933) datait de 2008, prévoyait une Cessation Progressive d’Activité (...)
Accidents et morts au travail ! Ce n’est pas une fatalité !
Dans un contexte marqué par le décès de 2 collègues cheminots, l’un au technicentre de (...)
Voir toutes les actualités