SUD-Rail
MENU

Rassemblement national pour défendre le fret ferroviaire à Ambérieu-en-Bugey.

Photos du rassemblement et articles de presse

Plus de 400 personnes ont convergé mardi en fin de matinée à Ambérieu-en-Bugey pour défendre la relance du fret ferroviaire et particulièrement l’utilisation de la ligne Ambérieu-Modane dans les échanges avec l’Italie. Cheminots d’Ambérieu, Culoz, de la Maurienne, de Lyon, de Lille et ailleurs, mais aussi militants associatifs pour l’environnement, habitants de la Maurienne, militants du collectif d’opposition au Lyon Turin… ont répondu à l’appel national lancé sur le site bugiste par SUD-Rail (2e syndicat cheminot au niveau régional, 3e syndicat au niveau national).

Les cheminots et les opposants du Lyon-Turin plaident pour un vrai report de la route au rail des transports de marchandise avec la conteneurisation. Ils ont symboliquement posé un permis de construire près des voies pour un « chantier fret d’utilité publique ».

« Le triage d’Ambérieu est le symbole de l’urgence écologique et de l’urgence sociale. Aujourd’hui le développement du site ferroviaire d’Ambérieu est possible, ce n’est pas une utopie. Il faut que le fret ferroviaire soit déclaré d’utilité publique » a lancé Eric Meyer pour SUD-Rail.

« Les infrastructures existent. On va présenter des solutions concrètes à la Région en audition le 13 avril, a annoncé Daniel Ibanez pour le collectif d’opposants au Lyon Turin. Il y avait 120 trains de marchandise en 1983 sur cette ligne Ambérieu-Modane, il n’y en a plus que 20 aujourd’hui alors qu’elle a été doublée et rénovée. On garde l’argent pour le Lyon-Turin estimé à 26 milliards d’euros, c’est un scandale ! »


Documents à télécharger

  Ain | Ambérieu-en-Bugey : manifestation pour la relance du fret ferroviaire   Un rassemblement national pour défendre le fret ferroviaire à Ambérieu-en-Bugey - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

DCI COVID 18 septembre 2020
Manipulation et Effets d’Annonces !!
A grand renfort de communication, le gouvernement annonce un plan de relance de 4,7 milliards (...)
L’UTP déconfine son envie de libéralisme
Cette CPPNI du 02 septembre devait aborder : la mise en place de l’APLD, les garanties sociales (...)
Les salarié(e)s de la SNCF eux aussi se seraient bien passé(e)s ...
Les salarié(e)s de la SNCF eux aussi se seraient bien passé(e)s : * • Du blocage salarial qui (...)
Voir toutes les actualités