SUD Rail
MENU

Retraites, avant 2017, après 2017…

Les capitalistes nous coûtent toujours aussi cher !

1993 –2017 : Principales mesures contenues dans les contre-réformes de retraites !

- Passage de 37.5 à 43 ans de cotisations.
- Pour le régime général et public, la durée de cotisation passe de 40 à 43 années.
- Indexation des pensions sur les prix et non plus sur les salaires. C’est moins 1% de perte de pouvoir d’achat / an pour les retraités.
- Mise en place d’un système de décote/surcote. En 2015, 38% des départs se sont fait avec une décote.
- Arrêt des bonifications pour les ADC embauchés à partir du 1er janvier 2009.
- Avant, le minimum de pension était attribué dès que le retraité avait cotisé pendant 25 ans.

A partir de 2017, il faudra, soit avoir cotisé le nombre d’années requises, soit avoir atteint l’âge pivot. Aujourd’hui, cela concerne 9 % des pensions directes et 32 % des réversions, mais on peut craindre qu’avec l’augmentation du nombre d’années de cotisation et le recul de l’âge pivot ce nombre augmente.

- L’âge moyen de départ était en 2015 de 53 ans pour les ADC et 57 ans et 1 mois pour les autres cheminots au Statut.

Sixième réforme des retraites depuis 1993… ET on n’a toujours pas fini de payer !


Chacune de ces réformes se met en place dans la durée, rendant leur lisibilité parfois difficile.

Par exemple, la réforme de 2007 se met en place jusqu’en fin d’année 2016, la réforme de 2010 jusqu’en 2024 et enfin la réforme de 2013, se mettra en place jusqu’en 2035.

Ces réformes ont eu deux conséquences, elles ont baissé le niveau de pension des retraités tout en obligeant les actifs à partir plus tard à la retraite.

A SUD-Rail, nous pensons que c’est en étant bien informé que nous pouvons du coup être mieux mobilisés !

Et maintenant ?

2019 : Macron promet la dernière des dernières réformes
La masse des pensions représente environ 14% du PIB, elle DOIT passer pour Macron à 13% en 2070.

Le choix :
- une baisse du niveau des pensions.
- une augmentation des inégalités.

Le moyen :
la valeur du point qui sera VARIABLE obligera, chaque salarié à adapter :
- son temps de cotisation, décote/surcote,
- son âge de départ après 62 ans,
- Rappel : âge limite en activité (67 ans) pour annuler la décote.

Dans un contexte d’indexation des salaires de référence aux prix, d’indexation des pensions aux prix, de baisse du rendement des régimes complémentaires.

Organisons-nous et luttons pour :
☛ Augmenter nos salaires, nos cotisations sociales
☛ Une retraite au moins équivalente à 75% du dernier salaire ou des meilleures années de travail
☛ Un minimum retraite égal au SMIC pour tous et toutes
☛ Un départ possible à 55 ans ou plus tôt pour les métiers pénibles


Documents à télécharger

  Tract "Retraites, avant 2017, après 2017…".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

NON A LA CASSE DE L’UP IDF
Le projet de la direction de dédicace des roulements (H/K et B) avec un objectif affiché « (...)
Elections CSE 2019 TRANSDEV IDF
Une nouvelle représentativité syndicale a été mise en place à l’issue du scrutin des élections (...)
Fiche : Le pilotage des retraites dans le nouveau système dit « universel » … les poisons pilotes
Le jour J de la transposition (prévue en 2025), le système unique sera équilibré. L’objectif du (...)
COMMUNIQUE INTERSYNDICAL Hauts de France
Comme nous vous l’avions annoncé dans un communiqué précédent, un droit d’alerte sur les Risques (...)
Voir toutes les actualités