SUD Rail
MENU

SNCF vend les bus "Macron" !

Ventes et transferts, à qui le tour ?!

Après Itirémia, SNCF vend sa filiale OUI Bus à Blablacar… SUD-Rail fait le point sur les conséquences sociales, économiques, environnementales, mais aussi stratégiques.

Sur le plan social :
SNCF n’a dans ces choix, que faire du sort des salarié-es ! Transfert ici des chauffeurs de BUS et des sédentaires à Blablacar, aucun vers SNCF ! Pour les salarié-es, c’est une mobilité contrainte, une convention collective maintenue 1 an et après… il faudra vivre avec la règlementation de la Startup … ça ne vous rappelle rien ?! Voilà bien ce qu’ils veulent pour les cheminot-es : un passage en filiale, avant une privatisation, donc des changements d’employeurs réguliers. Nous le redisons, les marchés ne s’usent pas… les salarié-es oui !!!

Sur le plan environnemental :
Inutile de faire très long, chacun aura compris que les enjeux de la mobilité du gouvernement et de SNCF, sont éloignés des émissions de gaz à effet de serre et qu’une fiscalité en faveur du rouler propre n’est pas prête de voir le jour. Mais la réalité, c’est que dans cette affaire, gouvernement et SNCF veulent passer sous silence le colossal échec des Bus Macron qui pèse plus de 160 millions d’euros de perte en moins de 3 ans, créés dans le but de concurrencer les trains !

Sur le plan économique :
On apprend que Blablacar rachète OUI Bus à 100 % pour un montant inconnu, mais qu’il valorise son capital de 101 millions d’euros et profitera de la plateforme OUI SNCF pour élargir son offre…On ne nous dit pas de combien SNCF participe à cette augmentation de capital ! OUI Bus perd 20 millions d’euros par an et se trouve sur un segment où Blablacar est un concurrent féroce, alors pourquoi reprendrait-il cette société ? Ce qui semble sûr, c’est que SNCF paye cher cette vente de OUI Bus à une startup qui ne cache pas son ambition de concurrencer SNCF sur les longs parcours, mais aussi les plus courts.

Sur le plan stratégique :
Offrir la plateforme OUI SNCF à un concurrent pourrait relever du suicide économique, sauf si la stratégie SNCF est de rentrer fortement dans le capital de Blablacar et de proposer des alternatives au train pour rationaliser l’offre… dans le prolongement de la loi ferroviaire combattue au printemps dernier :
- fermer les petites lignes, avec comme alternative Blablacar,
- remplacer les Intercités à faible occupation : une nouvelle fois, un report sur la route avec Blabla lines qui serait la filiale de Blablacar sur le transport longue distance,
- supprimer des parcours TGV non rentables, SNCF ne conservant qu’une offre moins nombreuse et très coûteuse pour les usagers et son activité OUIGO : le OUIBUS du ferroviaire… qui est peut-être déjà parmi ceux à vendre dans la tête de nos énarques, à moins qu’il s’agisse du Fret, ou… ?

ITIREMIA, OUIBUS, la vente de SNCF est en Marche !

La Fédération SUD-Rail appelle les cheminot-es et les travailleur-euses du rail, à débattre des moyens à mettre en œuvre pour arrêter cette spirale de l’échec et stopper les filialisations, privatisations et les transferts de salarié-es ! La Fédération SUD-Rail appelle plus largement les citoyen-nes à s’emparer de ce débat de société et à développer le train comme mode de transport écologique et social.

Nous le savons, ensemble, nous pouvons encore tout arrêter… Alors faisons-le !!!


Documents à télécharger

  Tract "SNCF vend les bus "Macron" !".

Les prochains rendez-vous SUD-RAIL

mardi
18
décembre
CFHSCT Traction
Commission Fonctionnelle Hygiène, Sécurité et Condition de Travail - Traction.
jeudi
20
décembre
Commission Mixte Paritaire Ferroviaire
Réunion de la Commission Mixte Paritaire de négociation de la convention collective nationale de la branche ferroviaire.
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

élections de novembre, un enjeu majeur pour la SUGE et pour l'EPIC SNCF !!!
Pour voter : Ne vous trompez pas !!! Si vous voulez un Compte Rendu des Instances où les (...)
Préavis de Grève du 12 Novembre 2018
Monsieur le directeur, Conformément à l’article L. 2512-2 du code du travail, nous vous déposons (...)
Préavis de Grève du 12 Novembre 2018
Monsieur le directeur, Conformément à l’article L. 2512-2 du code du travail, nous vous déposons (...)
élections professionnelles 2018 - CSE
Une nouvelle représentativité syndicale a été mise en place à l’issue du scrutin des élections (...)
Voir toutes les actualités