SUD Rail
MENU

Salaires 2018 : la direction annonce une 4ème année à 0 % d’augmentation générale !

Pourtant, de l’argent, il y en a !!!

Dans les dispositifs d’individualisation qui pèsent de plus en plus dans la masse salariale, ce sont surtout les qualifications les plus hautes de l’entreprise qui en profitent… Calcul fait, les divers dispositifs (« la prime », l’intéressement, GIR (la prime aux résultats) …) auraient permis à chaque cheminot-e de pouvoir bénéficier d’une augmentation de plus de 1000 euros annuel, durable et comptant pour la retraite !

Dans la masse salariale mobilisée pour permettre d’augmenter de 3,1% du seul personnel d’encadrement qui a souscrit un forfait jours…

Dans les investissements inutiles et autres rachats d’entreprises notamment à l’étranger…

Dans les 100 Millions d’€ (minimum) de déficit d’exploitation annuel que vont devoir supporter les cheminots pour garantir, sur ordre de l’Etat, le « partenariat public-privé » signé entre celui-ci et le groupe VINCI pour la construction de la LGV Océane.

Le patronat et la direction s’en mettent plein les poches et rien pour ceux qui créent la richesse !

En 2017, encore une année record pour les dividendes des entreprises, près de 95 Milliards d’euros de bénéfices pour le CAC 40, mais SNCF n’est pas en reste, 1,3 milliard de résultat positif en 2017 … et pour les salariés, rien du tout ! La sueur des cheminots ne sert qu’à jouer au Cheminopoly et à servir des primes et des salaires royaux aux dirigeants !

Le scandale des plus hautes rémunérations à SNCF !

On entend souvent parler des salaires faramineux de grands dirigeants d’entreprise, alors que ceux de la SNCF ne font pas exception à la règle. Le salaire (hors avantages) moyen des dix plus haut dirigeants de l’entreprise est 10 fois supérieur à la rémunération mensuelle moyenne des cheminots, estimée en trompe l’œil à 3172€. Comme l’ultra majorité des cheminots a une rémunération bien inférieure, cela laisse entrevoir l’écart de salaire avec la tranche haute de la grille de rémunération … En euro constant, l’augmentation moyenne de nos rémunérations (en incluant l’encadrement) est de 0,8% par an (notations comprises), tandis que celle des dix plus hautes rémunérations de l’entreprise a progressé de près de 102% entre 2000 et 2016. La direction n’a pas souhaité commenter ces chiffres présentés par vos délégués SUD-Rail…

Pour la Fédération SUD-Rail une revalorisation globale, significative et uniforme (même somme pour tous), Actifs comme Retraités devient vitale et s’impose à la direction !


Documents à télécharger

  Tract "Mesures salariales 2018".

Les prochains rendez-vous SUD-RAIL

mercredi
19
juin
Solidarité avec Rénald
Rassemblement au CNIT/ La Défense ( RER A) à partir de 12h
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Elections CSE 2019 TRANSDEV IDF
Une nouvelle représentativité syndicale a été mise en place à l’issue du scrutin des élections (...)
Fiche : Le pilotage des retraites dans le nouveau système dit « universel » … les poisons pilotes
Le jour J de la transposition (prévue en 2025), le système unique sera équilibré. L’objectif du (...)
COMMUNIQUE INTERSYNDICAL Hauts de France
Comme nous vous l’avions annoncé dans un communiqué précédent, un droit d’alerte sur les Risques (...)
Élections Keolis Porte de l’Isère : SUD/Solidaires devient une force incontournable !
Les urnes ont parlé et grâce à vous, alors que c’est la première fois que notre syndicat de lutte se (...)
Voir toutes les actualités