SUD Rail
MENU

Une année 2018 de tous les dangers pour des agents SNCF toujours moins nombreux !

Un budget 2018 qui veut préparer la liquidation du ferroviaire public !

Alors que le premier semestre de l’année 2018 devrait accoucher d’une loi ferroviaire après celle du 4 Août 2014 qui a cassé l’entreprise publique, les mêmes veulent maintenant liquider les acquis et les droits statutaires des cheminots. Après le hold-up de la CSG et le jour de carence pour les cheminots, et alors qu’une 4ème année blanche salariale s’annonce pour les cheminots… l’année 2018, c’est d’abord un budget qui veut détruire plus de 2500 emplois (majoritairement à Mobilités). 2018 va sceller l’avenir des cheminots… notre avenir est entre nos mains !

Retraites, Statut, unicité de l’entreprise… tout est lié ! En 2018, débattons et agissons pour refuser le transfert et la liquidation des acquis des cheminots !

Pour l’année 2018, ce sont 2 081 suppressions d’emplois qui sont annoncés, dont 2 046 pour la branche SNCF Mobilités (-2,5% des effectifs), 35 dans la holding de tête du groupe (-0,4%), SNCF Réseau devant rester stable ; mais le mode de calcul retenu fait qu’en réalité, ce sont plus de 2500 emplois minimum en effectif réel que la direction veut supprimer en 2018 !

Le gouvernement continue de tout mettre en œuvre pour accroître encore la part des déplacements routiers « bénéficiant » déjà du dumping social et des libéralisations de l’Europe des Patrons. Pour aligner les conditions sociales des travailleurs du rail sur le droit commun et les standards des transports, ils veulent continuer la baisse des effectifs, les fermetures de ligne, la suppression des TET, de trains de nuit, la suppression d’arrêts TGV, le transfert de relations ferroviaires vers le bus…

Tout cela s’inscrit dans un plan construit de longue date pour permettre l’arrivée de la concurrence, à laquelle on promet de ne pas payer la dette de l’infrastructure, une dette de l’État que les cheminots et les usagers payent depuis des décennies et que le gouvernement veut maintenant solder en 2018 par la remise en cause du contrat social cheminot ! Une privatisation de l’entreprise et une ouverture à la concurrence financées par les cheminots ! A nous de refuser ce plan de liquidation !

En 25 ans, ce sont 397 milliards de fonds publics qui ont été affectés aux infrastructures terrestres, mais combien pour le rail ?

→ ROUTE : 69,4 % ont été affectés au goudronnage. 136 000 Kms.
→ FERROVIAIRE : 19,6 % sur le ferroviaire. Plus de la moitié pour le seul TGV qui est passé en 20 ans, de 650 à 2036 kms de voies.
→ 9,9 % aux trams et métros.
→ 1,1 % sur le fluvial.

Et qui paye la dette du système routier ?! Non, ce n’est pas aux travailleurs du rail et au système ferroviaire de payer la dette et le désengagement de l’État !

En 2018, SUD-Rail ne vendra pas les cheminots pour des pseudos garanties sociales qui seront remises en cause à la 1ère occasion !
D’autres solutions sont possibles que de casser le système ferroviaire et de livrer les travailleurs du rail à la régression sociale !

En 2018, venez nombreux rejoindre SUD-Rail pour faire valoir une autre vision pour l’avenir du système ferroviaire et pour ceux qui le font au quotidien ! Plus nombreux en 2018, nous pourrons imposer d’autres choix et gagner de nouveaux droits !


Documents à télécharger

  Tract "Une année 2018 de tous les dangers pour des agents SNCF".

Les prochains rendez-vous SUD-RAIL

mercredi
28
février
CC GPF
Comité Central du Groupe Public Ferroviaire.
mercredi
28
février
Comité National Solidaires
Rencontre de l’ensemble des structures nationales de l’Union Syndicale Solidaires.
jeudi
1er
mars
Bureau National Solidaires
Réunion du bureau d’animation de l’Union syndicale Solidaires composé des syndicats et fédérations membres de Solidaires.
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

DCI du 22 Février 2018
Monsieur le Directeur, Le 8 mars est la journée internationale de lutte pour les droits des (...)
Est-ce ainsi que les hommes vivent ?
Le sublime poème d’Aragon se faisait l’écho des horreurs du XXe siècle. Hélas cette déploration est (...)
Direction FRET Combi-Express
Objet : Préavis de Grève. Monsieur le Directeur, À la suite de la DCI du 29 Janvier 2018 et de (...)
Les CRTT du T4 en lutte contre la future filialisation de leur établissement !
Région par région la SNCF s’organise actuellement afin de faciliter l’ouverture à la concurrence et (...)
Voir toutes les actualités