SUD-Rail
MENU

COUPE DU MONDE DE RUGBY

Ce mardi 20 juin, la direction du Groupe SNCF a invité les fédérations cheminotes pour échanger sur le prochain événement sportif : la Coupe du Monde de Rugby. Envoyant en première ligne les responsables de la communication, l’entreprise a dû penser qu’il suffirait de distribuer 15 000 places en interne et « habiller les gares » au couleur de la Coupe de Monde pour que les cheminotes et cheminots oublient leurs difficultés du quotidien, l’accélération de la privatisation, la dégradation de leurs conditions de travail, … La fédération SUD-Rail a été très claire lors de cette table ronde. Il est encore temps d’éviter une zone de très fortes turbulences à partir de septembre, mais cela ne passera que par l’ouverture de négociations, au plus près du terrain et très rapidement.

Nous conseillons, à toutes les directions, de calmer le jeu !

Il est toujours insupportable de voir une direction d’entreprise mettre en avant la conscience professionnelle et la solidarité des cheminot·es, uniquement pour servir ses intérêts de communication et de business. « Réussir cette Coupe de Monde en termes de production » voilà l’objectif affiché par la SNCF. Pour notre organisation syndicale, c’est tous les jours que les travailleuses et travailleurs du rail doivent avoir les moyens pour assurer un service de qualité et en toute sécurité.

Après notre combat sur les retraites, ce mois de juin est sous haute tension dans le ferroviaire. Liquidation Fret, éclatement de la SA SNCF, privatisation des TER dans 90% des régions, absence d’augmentation générale des salaires, … la grogne sociale s’alimente de jour en jour sur tous les chantiers et dans toutes les SA. Le thermomètre risque d’atteindre des records malheureusement cet été et, dès la rentrée, les cheminotes et cheminots vont être mises sous pression avec cet évènement sportif. Il n’y aura aucune trêve sportive ou estivale ; la Coupe du Monde de Rugby pourrait très rapidement devenir le catalyseur d’un mécontentement social très profond.

Nous revendiquons des mesures pour tous les métiers de la production.

Plus que jamais, la prévention des conflits prend toute sa place durant ces prochaines semaines aussi bien nationalement que localement. Lors de la table ronde de ce 20 juin, la délégation SUD-Rail a déjà posé sur la table plusieurs alertes et revendications concernant les agents de Transilien, de la SUGE, des RCAD, des Escales, des postes d’aiguillage, … A ce jour, les sujets d’organisation et de charge de travail ne sont pas pris à la hauteur de l’évènement par la direction de la communication (pas surprenant, vous nous direz !). A la RATP, des compensations financières ont été négociées ; et pourquoi pas à la SNCF ? Nous refusons également que la direction SNCF profite de de cette période pour précariser davantage des emplois dans notre secteur.

La liste des revendications va s’allonger ces prochains jours et sera prise en charge par les équipes militantes SUD-Rail. Le DRH de la SNCF nous a assurés que des directives avaient été passées aux entités pour « être à l’écoute ». Les patrons de la SNCF ont voulu être la locomotive des partenaires ; ils vont devoir donner satisfaction à celles et ceux qui sont au charbon !

Comme tous les jours, nous allons être très utiles pour la Coupe du Monde du Rugby !

La direction SNCF a toutes les cartes pour que cela se passe le mieux possible et avec un maximum de cheminot·es


Documents à télécharger

  Sans titre
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

LE SCANDALE DES PRIMES INDEXÉES SUR LE NOMBRE D’ACCIDENTS DU TRAVAIL !
La direction nous a habitués à tous les genres d’expérimentations quand il s’agit de faire de (...)
Nouvel accord de cessation progressive d’activité ! Ce sont nos adhérents qui se prononceront
Le conflit des ASCT de décembre 2022 et février 2024, la menace d’un préavis sur les ponts du (...)
L’info ADC SUD : FIN de carrière une nouvel accord de fin d’activité sur la table
Le précédent accord (GRH933) datait de 2008, prévoyait une Cessation Progressive d’Activité (...)
Accidents et morts au travail ! Ce n’est pas une fatalité !
Dans un contexte marqué par le décès de 2 collègues cheminots, l’un au technicentre de (...)
Voir toutes les actualités