SUD-Rail
MENU

CSE FRET : Danger Grave et Imminent au FRET à la SNCF !

La direction joue avec la sécurité !!

Depuis le 24 novembre 2018 des alertes ont été remontées par les agents SNCF de terrain du fret sur des problèmes de freinage sur les rames Roquette.

Le 10 janvier dernier à Somain suite à un problème de frein sur les wagons ERMEWA M49 au départ du site de la gare de triage de Somain et à destination de Lestrem pour le client Roquette, un élu du C.S.E (conseil social et économique) fret dépose un D.G.I (danger grave et imminent ex : droit d’alerte) pour serrages intempestifs lors des essais de frein.

Cette problématique concerne 20 rames de 20 véhicules environ 400 wagons qui continuent à circuler sur le réseau ferré Français.

ll a été constaté lors de l’enquête sur le terrain que des wagons freinaient sans action des agents lors de l’essai de frein, mais cela n’a pas empêché la direction de la DFCA de privilégier la production à la sécurité, en faisant partir une rame avec problème (frein bon au deuxième essai).

La direction et l’élu SUD-Rail ne tombant pas d’accord sur les mesures prises, une réunion d’urgence a été provoquée le samedi 12 janvier 2019 au siège de FRET à Clichy.

La délégation SUD Rail dénonce le fait qu’aucun des 9 dirigeants ayant participé à l’enquête sur les 2 jours ne soit présent le jour du CSE ainsi que les pressions exercées sur notre élu.

La direction nous fournit en séance une note de sécurité DFSR (direction fret sol et rail) datée du jour même reprenant des mesures applicables immédiatement, normalement il y a la même sur la DFCA (direction fret charbon acier).

La délégation SUD-Rail relève que les mesures prises par la direction ne suppriment aucunement le risque de serrages intempestifs en ligne avec toutes les conséquences que cela peut provoquer.

Tous les élus présents (23 sur 31) votent à l’unanimité une résolution demandant l’arrêt de toutes les rames Roquette, une expertise par le Matériel ou ERMEWA et qu’un PV sur l’état du système de freinage des wagons soit transmis au CSE. La direction refuse sous prétexte que c’est une panne très complexe, que ça prendra du temps, et invoque une excuse d’ERMEWA : « ce sont des micros serrages, cela n’est pas dangereux … ».

Le désaccord a donc été acté et l’Inspection du Travail sera saisie pour donner son avis. En faisant ce choix, la direction privilégie une fois de plus la productivité à la sécurité.

Pour finir, en sortant du CSE les élus SUD-Rail ont appelé Somain : les mesures proposées par la direction ne sont même pas respectées !!!

En attendant, 400 wagons circulent sur le réseau ferré avec des problèmes de freinages intempestifs avec tous les risques liés aux circulations ferroviaires.

La délégation SUD-Rail au CSE FRET SNCF


Documents à télécharger

  Communiqué "Danger Grave et Imminent au FRET à la SNCF".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

LE SCANDALE DES PRIMES INDEXÉES SUR LE NOMBRE D’ACCIDENTS DU TRAVAIL !
La direction nous a habitués à tous les genres d’expérimentations quand il s’agit de faire de (...)
Nouvel accord de cessation progressive d’activité ! Ce sont nos adhérents qui se prononceront
Le conflit des ASCT de décembre 2022 et février 2024, la menace d’un préavis sur les ponts du (...)
L’info ADC SUD : FIN de carrière une nouvel accord de fin d’activité sur la table
Le précédent accord (GRH933) datait de 2008, prévoyait une Cessation Progressive d’Activité (...)
Accidents et morts au travail ! Ce n’est pas une fatalité !
Dans un contexte marqué par le décès de 2 collègues cheminots, l’un au technicentre de (...)
Voir toutes les actualités