SUD Rail
MENU

LE GOUVERNEMENT FAIT LE CHOIX DU BRAS DE FER !

CGT - UNSA - SUD-Rail - CFDT

Ordonnances, Concertations, la méthode du gouvernement est clairement de se soustraire au débat parlementaire et à la négociation.
Le 22 mars, dans la manifestation nationale des cheminots, dès les 3 et 4 avril dans la grève, dont les modalités sont connues par tous, les cheminots feront entendre leurs revendications, pour une autre réforme ferroviaire.

Le texte du projet de loi présenté le 14 mars dernier en conseil des ministres apparaît comme un cadre législatif contraint qui ne laisse aux organisations syndicales aucune marge de manœuvre pour négocier un avenir aux cheminots et au système ferroviaire public.

Il impose en effet les grandes lignes de la réforme :

▪ L’ouverture à la concurrence dès décembre 2019 pour les régions qui le souhaitent,
▪ Les conditions de recrutement (fin du Statut pour les nouveaux entrants) et de gestion des emplois,
▪ La transformation du statut juridique de l’entreprise.

Rien n’est prévu au sujet du traitement de la dette, de la reprise de celle-ci par l’Etat, si ce n’est des annonces concernant la recherche éventuelle d’autres sources de financement qui pourraient être avancées avant la fin de l’année. En clair, du vent et rien que du vent !

Le passage par ordonnances envisagé à l’issue de 7 séances de discussion menées au pas de charge est pour nous une véritable provocation.

Le nombre de réunions de concertation empilées par le gouvernement en amont et à l’occasion de la prochaine session parlementaire prévue dans la période du 09 au 12 avril 2018, ne sont aujourd’hui que des séances d’explication du texte visant à faire accepter le fond de la réforme. Il crée l’illusion d’être à l’écoute sans qu’il n’y ait de réelles négociations projet contre projet.

Certaines postures tenues par le gouvernement lors de ces réunions de concertation, comme la possibilité donnée aux Régions d’ouvrir la concurrence par allotissement, accentuent même la teneur libérale du projet initial.

Dans ces conditions, le gouvernement ne nous laisse d’autres choix que de poursuivre et d’amplifier le rapport de force.

Les Organisations Syndicales CGT – UNSA – SUD-Rail – CFDT ont travaillé une plateforme revendicative commune autour de 8 thèmes très précis : la dette et le financement ; la relance du transport de marchandises par fer ; le statut de l’entreprise ; l’organisation de la production ; la ré-internalisation de charge de travail ; l’ouverture à la concurrence ; les droits sociaux des cheminots ; les garanties sociales.

Elles exigent l’ouverture de réelles négociations sur ces sujets.


Documents à télécharger

  Communiqué Unitaire "Le gouvernement fait le choix du bras de fer !".

Les prochains rendez-vous SUD-RAIL

jeudi
25
octobre
Liaison Nationale Trains
Réunion des militants "Agents Service Commercial Trains" des syndicats SUD-Rail pour débattre de l’actualité revendicative métier.
mardi
6
novembre
Commission Mixte Paritaire Ferroviaire
Réunion de la Commission Mixte Paritaire de négociation de la convention collective nationale de la branche ferroviaire (CESE).
mardi
6
novembre
Commission Fédérale Juridique
Réunion des référents "Juridique" des syndicats régionaux SUD-Rail pour débattre des dossiers en cours.
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Les ASCT ne sont pas des vendus !
Un concours abjecte et une direction nationale « tellement courageuse » ! Cela a fait la UNE de (...)
Va-t-on enfin faire évoluer les agents du Mouvement ??
La Fédération SUD-Rail a participé au Groupe de Travail sur l’évolution des métiers « Mouvement » (...)
Élections de novembre, un gros enjeu pour la filière Matériel !
Après avoir découpé la SNCF en 3 EPIC en 2014, voilà que la filière Matériel va être découpée en de (...)
Victoire des conducteurs Fret de Sotteville après 54 jours de grève reconductible !
Il aura fallu 54 jours aux conducteurs de manœuvre et de lignes locales (CRML) pour gagner le (...)
Voir toutes les actualités