SUD-Rail
MENU

La tension monte du côté du gouvernement !

En cette fin de semaine, le gouvernement ne pensait pas retrouver le front syndical vent debout contre son projet de réforme. Il est évident que les positions de la CFDT sont loin des revendications des grévistes, que l’âge pivot est un écran fumé pour éviter de parler du fond de système par points ; par contre, une chose est sûre le gouvernement vacille ! Ce weekend, organisons-nous pour maintenir la pression sur nos chantiers, faire revenir des collègues dans le mouvement reconductible et préparer la journée interprofessionnelle du 17 décembre.

Même la direction SNCF ne sait pas comment vendre cette contre-réforme.

Tout le monde a compris, qu’avec cette contre-réforme, les salarié-e-s basculent dans l’imprévisible et l’absence de garanties. Pour preuve, le gouvernement est incapable de sortir un simulateur pour ne pas amplifier la colère sociale. La direction SNCF reconnait « que c’est une complexité sans nom. Comment calculer, en euro sonnant et trébuchant, le rattrapage du cheminot qui passe du régime spécial au régime universel quand vous n’avez aucune idée de ce que seront ses six derniers mois de carrière ? »

A cela, il faut rajouter l’instauration d’un âge « d’équilibre » à 64 ans pour les contractuels et un âge d’ouverture des droits qui serait repousser à 59 ans pour les sédentaires et 54 ans pour les roulants. Le gouvernement ne s’arrêtera jamais sur la régression sociale, si nous ne l’obligeons pas !

Rien ne peut nous arrêter !

Les sondages confirment que l’opinion publique soutient très majoritairement celles et ceux qui luttent. Pour riposter, le gouvernement avec son arrogance habituel et bien aidé par le patronat, essaie d’imposer une séquence médiatique de culpabilisation. C’est totalement irresponsable et pathétique. La macronie veut une trêve pour Noël ? Elle peut l’avoir si elle abandonne son système de retraite par points. Nous sommes uni-e-s et déterminé-e-s depuis le 5 décembre : nous ne céderons pas à cette tactique du pourrissement. Grâce à la dynamique interprofessionnelle, imposons un autre avenir en commençant par nos retraites.
Ces prochains jours, frappons très fort pour gagner vite !!

Ils n’ont pas de honte.

Le régime spécial des sénateurs sera « adapté » mais pas supprimé. Ceux qui n’arrêtent pas de nous donner des leçons de moral, mettront en place un groupe de travail du bureau du Sénat pour faire évoluer le régime de retraite des sénateurs … quand la loi sera votée pour les salariés.


Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

CHÔMAGE PARTIEL REPOS IMPOSÉS PCA
Lors de la réunion du Comité Social et Économique du 28 Avril, le directeur du FRET a fait un (...)
DÉCLARATION PCA + ACTIVITÉ PARTIELLE
Monsieur le Président, Vous organisez aujourd’hui une consultation conjointe du CSE FRET tant sur (...)
DÉCLARATION CONGÉS REPOS
Monsieur le Président, SUD-Rail n’ira pas par quatre Chemins, ce que vous demandé aux cheminots du (...)
DÉCLARATION LIMINAIRE
Nous vivons actuellement une crise sanitaire extraordinaire. Bien que depuis le mois de (...)
Voir toutes les actualités