SUD Rail
MENU

La lutte s’installe chez ITIREMIA !

Intersyndicale SUD-Rail - CGT - CFDT

Les organisations syndicales et les représentant des salariés ont été reçus à Lyon le 27/06/17 à 14h30 par le Directeur Général (Mr BUDILLON) et la Responsable des Ressources Humaines (Mme LEPOURRY).

Nous étions soi-disant venus pour « négocier », nous nous sommes transformés en enseignants, et dans les rôles des « cancres »….les représentants de la Direction.

Définition de cancre : écolier avec qui les enseignants n’arrivent à rien.

Les représentants de la Direction nous ont dit qu’ils ne comprenaient pas nos revendications.
- Augmentation des salaires et avantages sociaux.
- l’embauche des agents CDD récurrent en CDI qui travaillent depuis des années sur nos sites.
- le maintien des pauses déjeuner rémunérées, et son application sur tous les sites.
- retrait du projet de modulation du travail, maintien et application sur tous les sites des organisations permettant de concilier vie professionnelle/vie personnelle.
- la reconnaissance des métiers, des formations, de nos savoirs faire et des spécificités de chaque sites
- de réelles perspectives d’évolution pour les salariés des sites.

C’est pourtant clair !!!! La question était : « qu’avez-vous à proposer ? »

Quand on donne un peu plus de 31 000€ d’un seul coup à un cadre parce qu’il n’a fait que son boulot, 9 000€ à partager entre 2 autres cadres, etc...tout ça en 2014, il ne faut pas trop se plaindre cette année là on a obtenu combien cette année là, pas grave !!! On a été rattrapé par le SMIC.

Quand on se rend compte que ce même cadre de l’entreprise est à 7 500€/mois de rémunération en 2015 (jusque là tout va bien), et qu’il est à 9 500€/mois en 2016, soit une augmentation de 2 000€/mois….à vos calculettes les enseignants. Attendez les « cancres » ont fait le calcul pour nous, c’est cadeau : 30% d’augmentation. (Gérard COLLOMB, ministre de l’intérieur : 9 440€/mois).

Si on nous avait dit qu’il y avait des postes de ministres à ITIREMIA, on aurait tous postulé.

Y a pas de problème de compréhension là, Mr le Directeur Général & Mme la Responsable des Ressources Humaines. Y A UN PROBLEME TOUT COURT !!!! De qui se moque-t-on ???

D’autant que quand on voit le mépris afficher, assumer, véhiculer par certains responsables avant/pendant/après la suspension du mouvement. Les petites phrases, les menaces, les attitudes à l’encontre des grévistes, les personnes qui tous les jours sur le terrain assurent tout, dans l’intérêt de l’entreprise et de la SNCF.

Dans les petites phrases qui ne coûtent pas cher, le Directeur National des Opérations aurait qualifié se mouvement de « grève de princesse » devant des CDD de Paris gare de Lyon, soit c’est de la bêtise, soit il veut jeter de l’huile sur feu. Et la RRH & le DNO, qui disent aux grévistes, toujours à PGL, qu’ils seraient manipulés par 2 autres sites, ces managers de proximité qui cessent d’adressez la parole à toutes personnes s’étant mis en grève, etc… Pour ces managers de proximité zélés, la vie est belle : 13ème mois, prime de vacances, prime variable sur objectifs (entre 8% et 15% de la rémunération brut annuelle), jours de RTT, parfois voiture de fonction, etc...bientôt prime d’intéressement. Tant mieux pour eux.

Augmentation plancher de +1,2% à effet du 1er juillet 2017. Pour rappel, la direction a procédé unilatéralement à une augmentation, au 1er janvier 2017, de 1,1% des plus bas revenus des services en gare, soit 13,00€ net/mois au min. pour un agent de service en gare et 13,71€ net/mois au max. pour un agent principal.

L’augmentation du SMIC, au 1er janvier 2017, était de 0,93%, soit 11€ net/mois.

70% des salariés des services en gare sont aujourd’hui à 2€ net/mois du SMIC, la direction propose de simplement de rétablir l’écart qui existait avant l’augmentation du 1er janvier 2017. MERCI PATRON !!!!

Création d’une commission. Pourquoi faire encore des réunions pour des choses qui sont déjà su de tous ? Pas besoin d’analyse, comme on l’a indiqué lors de la réunion de négociation, la direction a déjà procédé à cette analyse et à même remis ces éléments aux instances. Il s’agit d’embauches plancher en CDI pour chaque site. ACTION/REACTION PATRON !!!!!

Moratoire sur la démarche des temps de pauses. HARMONISATION !!! La direction s’est trompé de paragraphe. Nous parlons de d’aménagement et de réduction du temps de travail, donc de présence sur le lieu de travail. Elle cherche à l’allonger, sans compensation financière. HARMONISATION/COMPENSATION PATRON !!!!

Harmonisation des pratiques de modulation. La direction s’est trompé, on l’a déjà dit !!!!! Pas de modulation sans jours de RTT, c’est ce que prévoit l’accord RTT de 1999. Il prévoit des organisations à 39h/hebdo.+ 23 jours de RTT (ça revient à faire 35h/hebdo) ou 35h sur 4 jours/ 3 jours de repos. Pourquoi cet accord s’applique pour certains (cadres des sites, cadres/maîtrises/ autres salariés du siège) et pas pour les autres, sur lesquels il faut continuellement gratter le peu d’acquis. APPLICATION PATRON !!!!

Attribution d’une prime pour les tuteurs. Voilà une bonne mesure !!!! Sauf qu’elle existe déjà. Pour les tuteurs, il faut un vrai statut. Quand on parle d’évolution, pourquoi la direction comprend toujours prime.

En parlant primes, qu’elles soient intégrées dans le salaire de base toutes ces primes. Ça permettra de ne plus être à 2€ net/mois au dessus du SMIC. Que la direction reconnaisse l’ancienneté des salariés ayant moins de 9 ans d’ancienneté, etc...voilà des propositions qui pourraient être faites. Mais là rien, ou si peu.

Tout le monde ne peut pas être tuteur, mais chacun de nous à un savoir faire, des compétences, des formations, un métier et pour cela il n’y a pas de propositions, ni reconnaissance de la direction. Perspectives d’EVOLUTION PATRON !!!!

La direction a décidé de se déplacer sur les sites du 2 au 13 juillet 2017, pour essayer de diviser les sites, les salariés, enfin pour tenter d’enterrer nos revendications. Nous n’avons été ni écouté, ni entendu et encore moins respecté. L’appel à la grève est maintenu.

L’intersyndicale , le 1er juillet 2017


Documents à télécharger

  Communiqué intersyndical "La lutte s’installe chez ITIREMIA !".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Administratifs : Filière Condamnée ??
SNCF a décidé, en toute discrétion, de confier l’accueil téléphonique et une grande partie de la (...)
La direction nationale (DDT) inquiétante sur l’avenir des ASCT !
Pour rappel, les équipes SUD-Rail étaient sur le terrain dans tous les établissements trains pour (...)
Préavis de Grève du 3 juillet 2017
Monsieur le Président, À la suite de la DCI du 01 Juin 2017 et de la Réunion de Concertation du (...)
DCI du 3 juillet 2017
Malgré de multiples alertes au sein des diverses IRP de la Direction FRET Combi-Express, nous (...)
Voir toutes les actualités