SUD Rail
MENU

4 juin 2019, TOUTES ET TOUS EN MANIFESTATION A PARIS !

Charcutage du commercial voyageur : les premières victimes sont les travailleurs !

Que ce soit dans les petites gares ou dans les très grandes gares, la souffrance des agents, qui s’inquiètent logiquement pour leur avenir professionnel, est une réalité quotidienne. SNCF Mobilités multiplie les attaques qui se traduisent par toujours plus de souffrance au travail et une réelle mise en danger.

Agressions d’agents par des usagers : en Ile de France, à l’établissement D&R, des agents victimes d’agressions se sont vus reprocher une « mauvaise gestion de l’accident » dont ils étaient victimes ! Selon la direction, ils auraient dû trouver le moyen d’échapper à l’agression qu’ils ont subie. SUD-Rail dénonce ce renversement de la responsabilité. Les agents sont déjà fragilisés par ce qu’il subisse, ils ont besoin de soutien pas qu’on leur reproche de s’être faits agresser. SUD-Rail rappelle que le code du travail stipule à l’article L 4121-1 que l’employeur doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Formation professionnelle  : réduite à peau de chagrin, la direction se complet à laisser l’agent sans formation professionnelle. Ainsi, que ce soit pour les 11 gammes tarifaires régionales, la gamme Voyages, la vente internationale, tout se fait dans un bidouillage assumé et parfois des formations sur ordinateur insuffisantes et incomplètes.

Fermeture des dernières Caisses Principales : abandonnant son autonomie et suivant la politique d’externalisation de la Banque de France, SNCF Mobilités confie petit à petit espèces, chèques et gestion des CB aux boites privées de Transport de Fond. Dénoncé par SUD-Rail parce que cela constitue un manque d’ambition de l’entreprise et des suppressions de postes, y compris après les fermetures de la quasi-totalité des Bureaux de Contrôle Comptable.

Suppression des agences groupes : jusqu’au début des années 2000, les billets groupes étaient en vente dans les grandes gares. Les guichets dédiés aux groupes fermés, la vente de ces titres fut transférée dans les agences groupes. En 2019, SNCF Voyages annonce le sabordement des agences groupes à l’exception de celle de Strasbourg. La quasi-totalité des ventes aux groupes est par conséquent externalisée.

Externalisation des PSH, de l’accueil, de la vente : depuis 1996, la prise en charge des personnes à mobilité réduite est effectuée en Gare de Paris-Lyon par des agents d’Effia (devenu Itiremia, 600 salarié.es, vendu à Samsic). Les externalisations de la prise en charge des PMR, les consignes, les accueils en cas de travaux, de grands événements permettent aux patrons du privés (City-One, Challancin, Atalian …) de faire leur marge sur le dos des travailleurs en les précarisant et en les exploitant au maximum. Dans les gares de régions, désormais, la vente des billets régionaux s’effectuent aussi par Transdev ou par des filiales du groupe SNCF (Keolis). Les « services en gares » sont devenus une source de profit pour ces boites privées qui exploitent les travailleurs. Dans ces entreprises le temps partiel est fréquent, le CDD d’une journée une banalité, la formation professionnelle n’existe pas. Les salarié.es sont devenu.es jetables pour quelques centaines d’euros par mois. SUD-Rail dénonce la précarisation de nos emplois ! Embauchez des cheminot.es !


Documents à télécharger

  4 JUIN 2019, TOUTES ET TOUS EN MANIFESTATION A PARIS !
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Retraites à points, l’arnaque du siècle…
Comment faire travailler plus longtemps en faisant croire que ce sera un choix individuel ? (...)
NON A LA CASSE DE L’UP IDF
Le projet de la direction de dédicace des roulements (H/K et B) avec un objectif affiché « (...)
Elections CSE 2019 TRANSDEV IDF
Une nouvelle représentativité syndicale a été mise en place à l’issue du scrutin des élections (...)
Fiche : Le pilotage des retraites dans le nouveau système dit « universel » … les poisons pilotes
Le jour J de la transposition (prévue en 2025), le système unique sera équilibré. L’objectif du (...)
Voir toutes les actualités