SUD Rail
MENU

Administratifs : Filière Condamnée ??

Transfert des services administratifs non productifs au privé.

SNCF a décidé, en toute discrétion, de confier l’accueil téléphonique et une grande partie de la gestion des dossiers administratifs des agents au privé, à compter du 17 juillet !

Quand le dumping social n’est plus possible en interne, SNCF n’hésite pas à faire appel au privé. C’est exactement ce qui se passe avec l’expérimentation de l’externalisation d’AVAYA, les services d’appel des Agences Paie et Famille. Vous pourrez toujours nous rétorquer que cela ne concerne que l’Epic de Tête, certes, mais cela touche d’encore plus près l’ensemble des cheminots, tout Epics confondus.

Après la fermeture de l’accueil physique dans de nombreuses APF fin 2016, rendu uniquement possible deux matinées par semaine et sur rendez-vous, c’est maintenant au tour de l’accueil téléphonique d’être confié au privé pour 9 Agences (Alsace, Champagne Ardenne, Bretagne, Rhône-Alpes, Wilson, Paris Sud Francilien, Pays de la Loire, Normandie et Midi Pyrénées).
C’est en effet l’entreprise B2S, Business Support Service, située au Mans, qui à compter du 17 juillet, répondra à tous vos appels concernant votre fiche de paie et vos facilités de circulation.

Merci pour le service de proximité rendu aux cheminots !

Elle traitera également une bonne partie de votre dossier, puisque c’est elle qui interviendra sur la saisie d’éléments qui impactent votre rémunération et surtout vos droits aux facilités de circulation, pour vous et tous vos ayant droits, vos déclarations de naissance, vos arrêts maladie, etc…

Cette entreprise remplacera, avec 8 à 10 personnes, les 9 APF qui entrent dans cette expérimentation. Quand on sait que le cahier des charges demandé est de traiter toutes les sollicitations en 24 heures, alors qu’aujourd‘hui certaines APF, avec une trentaine d’agents chacune, ont jusqu’à un mois et demi de retard… on croit rêver !

La présentation faite en Commission Professionnelle Centralisée est sans équivoque pour l’avenir :

« La réalisation des tâches simples sera testée pour libérer les gestionnaires et leur permettre de se consacrer de façon plus approfondie aux activités demandant plus d’expertise. Si nécessaire, des compléments de formation pourront être délivrés aux gestionnaires qui seraient amenés à développer plus d’expertise ».

Si vous n’avez pas compris, cela signifie que l’entreprise privée prendra de plus en plus de charge de travail, et aura de plus en plus la main mise sur les éléments de votre dossier, avec seule une semaine de formation, et le tout annoncé lors d’une simple information au CHSCT ! Pour couronner le tout, des fiches métiers sont établies par la SNCF pour servir le privé et leur faciliter le travail, ce qui n’a jamais été possible pour les cheminots lorsqu’ils le demandaient. Par contre, la Direction leur demande de les corriger ! On vous annonce que vous êtes condamné, et vous devez en même temps être le bourreau !

Initialement, ce projet ne devait concerner que la réception des appels téléphoniques, on en est bien loin. Tous les canaux de diffusion sont concernés, téléphone, courrier, site web, sans compter l’accès à l’intégralité des bulletins de salaire des 3 Epics ; autant dire qu’en cas de fuite, lors des grèves par exemple, on saura où chercher….
Ce n’est qu’une expérimentation nous direz-vous, mais à qui pourrait-on faire croire qu’au bout de 8 mois d’essais et un REX, quelle qu’en soit l’issue, l’ensemble des tâches sera à nouveau retourné aux APF d’origine si le résultat n’était pas satisfaisant ???

L’objectif, à peine caché, est de transférer l’intégralité des services administratifs non productifs au privé, et ainsi de pouvoir à termes faire disparaître l’Epic de Tête, comme nous le dénonçons depuis la loi sur la réforme du système ferroviaire d’Août 2014.

Encore un pan entier de notre savoir-faire qui sera livré au privé, pour satisfaire le seul appétit financier et les sacro-saintes marges bénéficiaires !
Et que dire des centaines de postes qui de fait vont être supprimés, à court ou moyen terme, toujours dans la même logique…

Malheureusement, SUD-Rail n’est pas représentatif à l’EPIC de Tête, et aura du mal à intervenir pour stopper la casse. N’hésitez pas à interpeller les élus des autres OS, étrangement silencieux aujourd’hui, car ce sont les délégués que vous avez mis en place qui sont sensés vous défendre. Pourtant, ces évolutions leur ont déjà été présentées en CE, CHSCT et DP dans le cadre du « Guichet Unique ».

SUD-Rail, de son côté, utilisera tous les moyens à sa disposition pour dénoncer ces attaques incessantes sur les conditions de travail et sur l’emploi des cheminots, engendrant toujours plus de mal être et de souffrance au travail.


Documents à télécharger

  tract "Administratifs : Filière Condamnée ??".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Administratifs : Filière Condamnée ??
SNCF a décidé, en toute discrétion, de confier l’accueil téléphonique et une grande partie de la (...)
La direction nationale (DDT) inquiétante sur l’avenir des ASCT !
Pour rappel, les équipes SUD-Rail étaient sur le terrain dans tous les établissements trains pour (...)
Préavis de Grève du 3 juillet 2017
Monsieur le Président, À la suite de la DCI du 01 Juin 2017 et de la Réunion de Concertation du (...)
DCI du 3 juillet 2017
Malgré de multiples alertes au sein des diverses IRP de la Direction FRET Combi-Express, nous (...)
Voir toutes les actualités