SUD-Rail
MENU

Agression d’un conducteur en gare de Paris Saint-Lazare…

Les cheminot-e-s premières victimes de l’éclatement de l’entreprise historique SNCF !

Ce matin, encore une fois, un conducteur a été agressé, cette fois sur la région de Paris Saint-Lazare.

Après avoir assuré la conduite de son train entre Mantes-la-Jolie et Paris, un voyageur l’a agressé en lui reprochant une fermeture de porte « trop rapide » lors d’arrêts en gare.

Malheureusement, ce type d’interpellation est courant alors que le temps d’arrêt et de fermeture sont normalisés.

Ce qui est moins courant, c’est l’intervention d’un individu qui s’est identifié comme cadre de SNCF Réseau, remettant en cause les compétences du conducteur de SNCF Mobilités et plus surprenant encore, les règlements sécurité SNCF, dont les protocoles de fermeture, attisant encore plus le mécontentement du voyageur auteur de l’agression.

Malgré la manœuvre d’apaisement de la direction de ce conducteur qui a immédiatement réagi, mais seulement par le biais d’un communiqué dénonçant « les prises de positions et initiatives pouvant provoquer l’agression de conducteur SNCF, alors que ceux-ci assurent avec difficulté leur mission de conduite », les conducteurs ont pris la décision de cesser spontanément le travail, occasionnant l’arrêt des circulations sur la région de Paris Saint-Lazare.

Pour SUD-Rail, hormis l’intervention pitoyable de cet encadrant, ce sont les décisions d’éclatement de l’entreprise historique en 3 EPIC (SNCF RÉSEAU, SNCF MOBILITÉS et SNCF), ainsi que les propos récemment tenus par le PDG de SNCF RÉSEAU, vantant les mérites de la concurrence pour une diminution des coûts, qui engendrent aujourd’hui une perte du sens commun et une opposition entre les agents des différents EPIC. Les incohérences de la politique d’éclatement sont ici mises en exergue, mettant une nouvelle fois en première ligne les agents de la production.

SUD-Rail apporte tout son soutien au cheminot agressé, ainsi qu’à tous ceux qui viennent de faire le choix de ne pas se taire, et de dénoncer une production malade et des organisations du travail inefficaces et destructrices issues des dernières réformes du ferroviaire qui leurs sont imposées.


Documents à télécharger

  Communiqué "Agression d’un conducteur PSL"
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Convention collective : Les personnels ont des choses à dire
Les salarié-es des CSE/CASI et du CCGPF viennent d’apprendre que notre convention collective est (...)
Le mutin de Gares&co - Octobre 2020
SANTE / PREVOYANCE des agents contractuels
DCI COVID 18 septembre 2020
Voir toutes les actualités