SUD Rail
MENU

Création d’un établissement TGV axe SUD-EST...

Mobilisons-nous !

En regroupant l’ensemble des ADC des TGV SUD-EST dans un seul établissement basé à Lyon, la direction prépare la vente à la découpe de l’activité TGV. La création d’un établissement qui se fera en deux temps, une première phase avec les UP de Lyon, Dijon et Marseille et dans une deuxième phase, toutes les autres résidences. Par ailleurs, la création d’un établissement OUIGO entrainera une troisième phase : le transfert des Tgvistes effectuant du OUIGO dans l’établissement ...OUIGO !

C’est donc une importante réorganisation qui se réalisera en plusieurs temps.

Parallèlement au regroupement des conducteurs de TGV dans un seul établissement, le gouvernement sortira d’ici juin 2018 une loi sur la mobilité dans lequel on retrouvera, les conditions d’ouverture à la concurrence des TGV/TER/TET entre 2019 et 2020, le transfert des cheminots dans les entreprises privées, le statut de Fret SNCF, le recentrage de la charge TGV autour des dessertes les plus rentables et donc la baisse de la charge TGV.

Il est donc très important de remettre la création de l’ET TGV SUD EST dans la perspective de l’ouverture à la concurrence des trains TGV.

Pour SUD-Rail, les choses sont claires, le maintien des UP TGV ou mixte dans les établissements traction est la meilleure protection contre la casse généralisée qui nous attend avec l’ouverture à la concurrence.

La séparation des roulements TGV des établissements traction a également plusieurs conséquences concrètes à plus au moins long terme :
- La fin des roulements mixtes (TER/TET/RER/TGV)
- La suppression de postes d’agents sédentaires, voir pour certains leur mutation à Lyon.
- La fin des parcours professionnelles TA et TB vers TGV. On voit par ailleurs au Fret la difficulté de faire vivre les passerelles.
- La baisse du nombre d’agents autorisés TGV.
- Des notations au mérite.
- La remise en cause des protocoles congés et la difficulté à attribuer des congés volants.
- La perte des accords locaux.

TOUS CONCERNÉS. ENSEMBLE, NOUS POUVONS GAGNER !

SUD-Rail a déposé le 30 janvier une DCI sur l’axe SUD-EST.
Si la direction ne recule pas un préavis sera déposé pour un début de grève la semaine du 22 au 26 février afin de toucher les pointes de neiges.

Nous espérons l’unité la plus large sur ce dossier, car c’est ensemble qu’il faut combattre ce projet néfaste.

Tous les agents de l’axe sont concernés par la plus importante réorganisation des établissements traction depuis 10 ans et la casse du FRET.

Nous devrons donc tous nous mettre en grève, sédentaires, TA, TB et ce, quelque-soit notre charge de travail, car nous sommes tous concernés.


Documents à télécharger

  Tract "Etablissement TGV SE".

Les prochains rendez-vous SUD-RAIL

mercredi
28
février
CC GPF
Comité Central du Groupe Public Ferroviaire.
mercredi
28
février
Comité National Solidaires
Rencontre de l’ensemble des structures nationales de l’Union Syndicale Solidaires.
jeudi
1er
mars
Bureau National Solidaires
Réunion du bureau d’animation de l’Union syndicale Solidaires composé des syndicats et fédérations membres de Solidaires.
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

DCI du 22 Février 2018
Monsieur le Directeur, Le 8 mars est la journée internationale de lutte pour les droits des (...)
Est-ce ainsi que les hommes vivent ?
Le sublime poème d’Aragon se faisait l’écho des horreurs du XXe siècle. Hélas cette déploration est (...)
Direction FRET Combi-Express
Objet : Préavis de Grève. Monsieur le Directeur, À la suite de la DCI du 29 Janvier 2018 et de (...)
Les CRTT du T4 en lutte contre la future filialisation de leur établissement !
Région par région la SNCF s’organise actuellement afin de faciliter l’ouverture à la concurrence et (...)
Voir toutes les actualités