SUD Rail
MENU

Création d’un établissement TGV axe SUD-EST...

Mobilisons-nous !

En regroupant l’ensemble des ADC des TGV SUD-EST dans un seul établissement basé à Lyon, la direction prépare la vente à la découpe de l’activité TGV. La création d’un établissement qui se fera en deux temps, une première phase avec les UP de Lyon, Dijon et Marseille et dans une deuxième phase, toutes les autres résidences. Par ailleurs, la création d’un établissement OUIGO entrainera une troisième phase : le transfert des Tgvistes effectuant du OUIGO dans l’établissement ...OUIGO !

C’est donc une importante réorganisation qui se réalisera en plusieurs temps.

Parallèlement au regroupement des conducteurs de TGV dans un seul établissement, le gouvernement sortira d’ici juin 2018 une loi sur la mobilité dans lequel on retrouvera, les conditions d’ouverture à la concurrence des TGV/TER/TET entre 2019 et 2020, le transfert des cheminots dans les entreprises privées, le statut de Fret SNCF, le recentrage de la charge TGV autour des dessertes les plus rentables et donc la baisse de la charge TGV.

Il est donc très important de remettre la création de l’ET TGV SUD EST dans la perspective de l’ouverture à la concurrence des trains TGV.

Pour SUD-Rail, les choses sont claires, le maintien des UP TGV ou mixte dans les établissements traction est la meilleure protection contre la casse généralisée qui nous attend avec l’ouverture à la concurrence.

La séparation des roulements TGV des établissements traction a également plusieurs conséquences concrètes à plus au moins long terme :
- La fin des roulements mixtes (TER/TET/RER/TGV)
- La suppression de postes d’agents sédentaires, voir pour certains leur mutation à Lyon.
- La fin des parcours professionnelles TA et TB vers TGV. On voit par ailleurs au Fret la difficulté de faire vivre les passerelles.
- La baisse du nombre d’agents autorisés TGV.
- Des notations au mérite.
- La remise en cause des protocoles congés et la difficulté à attribuer des congés volants.
- La perte des accords locaux.

TOUS CONCERNÉS. ENSEMBLE, NOUS POUVONS GAGNER !

SUD-Rail a déposé le 30 janvier une DCI sur l’axe SUD-EST.
Si la direction ne recule pas un préavis sera déposé pour un début de grève la semaine du 22 au 26 février afin de toucher les pointes de neiges.

Nous espérons l’unité la plus large sur ce dossier, car c’est ensemble qu’il faut combattre ce projet néfaste.

Tous les agents de l’axe sont concernés par la plus importante réorganisation des établissements traction depuis 10 ans et la casse du FRET.

Nous devrons donc tous nous mettre en grève, sédentaires, TA, TB et ce, quelque-soit notre charge de travail, car nous sommes tous concernés.


Documents à télécharger

  Tract "Etablissement TGV SE".

Les prochains rendez-vous SUD-RAIL

mercredi
19
juin
Solidarité avec Rénald
Rassemblement au CNIT/ La Défense ( RER A) à partir de 12h
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Elections CSE 2019 TRANSDEV IDF
Une nouvelle représentativité syndicale a été mise en place à l’issue du scrutin des élections (...)
Fiche : Le pilotage des retraites dans le nouveau système dit « universel » … les poisons pilotes
Le jour J de la transposition (prévue en 2025), le système unique sera équilibré. L’objectif du (...)
COMMUNIQUE INTERSYNDICAL Hauts de France
Comme nous vous l’avions annoncé dans un communiqué précédent, un droit d’alerte sur les Risques (...)
Élections Keolis Porte de l’Isère : SUD/Solidaires devient une force incontournable !
Les urnes ont parlé et grâce à vous, alors que c’est la première fois que notre syndicat de lutte se (...)
Voir toutes les actualités