SUD-Rail
MENU

EXPULSION IMMORALE DE BURE...

ZAD de BURE dans le Bois Lejus.

La Fédération SUD-Rail dénonce l’opération d’expulsion de la ZAD de BURE dans le Bois Lejus.

Depuis ce matin, le gouvernement a envoyé les gendarmes mobiles pour évacuer la ZAD de BURE, où des militantes et militants refusent la création d’une zone d’enfouissement de déchets nucléaires qui transformerait cette région en méga poubelle radioactive et potentiellement explosive.

Comme sur bien d’autres sujets alimentant l’actualité sociale, sous couvert de discours paternalistes et se voulant rassurants, le gouvernement avait annoncé un processus de concertation et de dialogue.

Là encore il démontre qu’au-delà d’apparences volontairement fallacieuses, sa méthode se résume à l’utilisation de la violence politique et policière !

De toute évidence, le gouvernement cherche à rassurer son aile droite suite à l’abandon de l’aéroport de NDDL ! Nicolas Hulot, caution écologique mais fantôme du gouvernement libéral de Macron, semble encore une fois faire preuve de complaisance sur un sujet pourtant profondément sociétal !

Pour rappel :
- Aucune réponse n’a été donné concernant les nombreux risques soulevé : incendie souterrain, impossibilité d’intervenir et récupérer les déchets en cas d’accident, rejets en surface considérables
- ANDRA a déjà été condamné 3 fois.
- La question de la nécessaire transition écologique n’est définitivement pas un sujet majeur pour ce gouvernement au-delà des discours post COP21.

La Fédération SUD-Rail apporte tout son soutien aux militantes et militants présents sur place et plus largement à l’ensemble de celles et ceux qui refusent ce projet dangereux, et appelle à rejoindre les rassemblements devant les préfectures ce soir à 18h ainsi que toutes les initiatives de résistance face à ce pouvoir brutal et réactionnaire.


Documents à télécharger

  Communiqué "Expulsion immorale de Bure".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

DCI COVID 18 septembre 2020
Manipulation et Effets d’Annonces !!
A grand renfort de communication, le gouvernement annonce un plan de relance de 4,7 milliards (...)
L’UTP déconfine son envie de libéralisme
Cette CPPNI du 02 septembre devait aborder : la mise en place de l’APLD, les garanties sociales (...)
Les salarié(e)s de la SNCF eux aussi se seraient bien passé(e)s ...
Les salarié(e)s de la SNCF eux aussi se seraient bien passé(e)s : * • Du blocage salarial qui (...)
Voir toutes les actualités