SUD Rail
MENU

Élections de novembre, un gros enjeu pour la filière Matériel !

Liaison Nationale Matériel.

Après avoir découpé la SNCF en 3 EPIC en 2014, voilà que la filière Matériel va être découpée en de multiples directions :
- d’un côté, les Technicentres Industriels (y compris la direction du Matériel),
- d’un autre, les Technicentres TGV rattachés aux axes TGV (Sud-Est, Atlantique, Nord…),
- et pour finir, les Technicentres de Maintenance rattachés aux directions TER des régions.

Chaque direction fera sa propre politique (voir l’exemple d’AURA au recto). Nous avons pu le constater lors des Groupes de Travail sur les remiseurs-dégareurs, la direction du Matériel ne dirige plus du tout les Technicentres de Maintenance, mais uniquement les Technicentres Industriels !!!

La fin des CHSCT, une catastrophe pour les salarié-e-s… Particulièrement ceux du Matériel !

Macron s’affiche comme le grand défenseur de la vie des français, c’est sous ce prétexte qu’il limite la vitesse à 80 km/h ; au niveau de l’Union Européenne, il y a 26 000 morts sur les routes. Alors que l’on recense 130 000 morts par cancers liés au travail en UE, le gouvernement français n’a rien trouvé de mieux que de supprimer les CHSCT (mais aussi les DP et le CE).

Dès janvier 2019, il n’y aura donc plus de CHSCT à la SNCF, juste des commissions sans réels pouvoirs, avec des périmètres immenses… Ce sont les conséquences des ordonnances Macron de septembre 2017, approuvées par la CFDT et non dénoncées par l’UNSA ! Qui peut penser que ce gouvernement s’inquiète de la santé des travailleurs ? Pourtant, il y a tant de souffrance chez les salarié-e-s, tant de cancers liés à l’amiante et aux conditions de travail (rythme de travail, graisse, poussière…) pour les cheminot-e-s du Matériel, tant d’accidents de travail dus à la productivité à outrance… et toutes ces réorganisations et suppressions de postes dans de nombreux établissements du Matériel faites au détriment des agents. La perte des CHSCT est une régression sans précèdent pour l’ensemble des salarié-e-s de tous les collèges !

La direction va désigner plein d’experts, ou « collaborateurs », afin de faire croire qu’elle s’occupe de la sécurité de « son » personnel... mais ces gens-là seront aux ordres de la direction. Il n’est pas difficile de comprendre comment elle s’arrangera avec la sécurité, les accidents de travail et la prévention.
Voilà les conséquences de la politique du gouvernement, associé à ses collaborateurs !

Alors oui, le vote électronique des représentant-e-s des salarié-e-s au CSE, du 16 au 22 novembre, est un véritable enjeu pour notre filière !

Voter SUD-Rail, c’est contribuer à la défense des salarié-e-s et de la SNCF, tout en lançant un message clair à la direction !


Documents à télécharger

  Tract "Élections de novembre, un gros enjeu pour la filière Matériel !".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

(Vidéo) Nos valeurs au syndicat Solidaires (1/2)
Nos valeurs au syndicat Solidaires (1/2) from Union Syndicale SOLIDAIRES on Vimeo. Les (...)
Un 24 Septembre pour stopper les régressions sociales !
Sans surprise, les mauvais coups sociaux continuent, un an après une mauvaise loi pour un (...)
Affiche Retraites
Les préconisations du rapport Delevoye vont encore plus loin que celles de la cour des comptes
En juin 2019, la cour des comptes a sorti un rapport sur les régimes spéciaux de la RATP, SNCF et (...)
Voir toutes les actualités