SUD-Rail
MENU

DÉCLARATION LIMINAIRE

DÉLÉGATION SUD-Rail CSE FRET du Mardi 28 Avril 2020 !!

Nous vivons actuellement une crise sanitaire extraordinaire.
Bien que depuis le mois de novembre se profilait une pandémie, les pouvoirs publics ont réagi bien trop tardivement, en imposant un confinement quasi-total le 16 mars, le mal était fait, et le virus s’était déjà propagé sur le territoire français, après avoir déjà durement touché l’Italie et l’Espagne, notamment, après la Chine et de nombreux pays asiatiques.

Cette prise de conscience tardive aggravée par le sabotage des services publics de santé, orchestré par les gouvernements successifs, est les responsables de plus de 20 000 morts, victimes d’un capitalisme mortifère, et de ses suppôts, plus prompts à sauver l’économie que la santé !

Les politiques de tous bords peuvent bien remercier les soignants, ou les applaudir, avec des millions de français, tous les soirs à 20h, nous, nous n’oublions pas que ce sont les mêmes qui ont détruit l’hôpital public, et obligé les soignants à travailler dans des conditions exécrables, faisant tous les jours des miracles souvent au péril de leur vie !

Nous n’avons pas attendu cette sinistre période pour nous battre aux cotés des personnels des hôpitaux, cela fait plus d’un an que nous unissons nos luttes solidaires pour sauver tous les services publics. Et personne n’a oublié ces terribles images d’infirmières et de pompiers gazés et matraqués par le bras armé d’un gouvernement incompétent et complètement dépassé, ne répondant que par la violence à toute revendication sociale !

En plus de ne pas avoir pris la mesure de la pandémie, notre pays se retrouve victime des choix capitalistes de ses dirigeants. Préférant courir après le profit, l’essentiel et, malheureusement aussi, le vital a été négligé.

Ainsi, depuis le début du confinement, nous avons subi des pénuries de gel hydro alcoolique, de gants, de respirateurs et maintenant de masques, pourtant vitaux dans ce combat contre le virus. Ces pénuries sont dues à un manque criant d’anticipation, mais aussi et surtout à la délocalisation de presque toute l’industrie de notre pays, afin de permettre à de très grands groupes capitalistes de réaliser des profits toujours plus grands, au détriment de la santé et du bien de tous !

Alors que de nombreux pays testent la majeure partie de leur population, en France, très peu de tests sont effectués, renforçant la psychose.

Par contre, depuis le début du confinement, la priorité des politiciens est la sauvegarde de l’économie et des profits de leurs amis et maitres. Au lieu de procéder à un confinement total, bien plus efficace, nos responsables ont préféré
exposer des millions de travailleurs et ont ainsi permis au virus de se propager. Il est à noter que les derniers de cordée, si méprisés par le président de la république, se retrouvent aujourd’hui considérés comme des héros, mais seront de nouveau méprisés et maltraités, une fois la situation redevenue normale !

D’ailleurs le gouvernement profite de cette situation inédite pour envoyer sa milice frapper et mutiler dans les quartiers populaires en toute impunité ! Pas de Confinement pour les violences policières et pour le racisme d’état !

La situation à la SNCF est à l’image de celle du pays.
La prise de conscience tardive a exposé les cheminots de façon irresponsable. Ainsi, en plein confinement, des TGV ont circulé avec un nombre de voyageurs tel que les couloirs et escaliers étaient bouchés, mettant en péril nos collègues et les passagers.


Documents à télécharger

  [TRACT] FRET DÉCLARATION LIMINAIRE DÉLÉGATION SUD-Rail CSE FRET
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Convention collective : Les personnels ont des choses à dire
Les salarié-es des CSE/CASI et du CCGPF viennent d’apprendre que notre convention collective est (...)
Le mutin de Gares&co - Octobre 2020
SANTE / PREVOYANCE des agents contractuels
DCI COVID 18 septembre 2020
Voir toutes les actualités