SUD Rail
MENU

L’Encadrement du Groupe Public Ferroviaire

Une nouvelle fois cocufié par « le dialogue social » à la sauce Pepy !

Après un cycle de 11 tables rondes avec les Organisations Syndicales représentatives dans le GPF, mais faute d’arriver à un accord avec les organisations « patronales », la direction du Groupe Public Ferroviaire décide d’imposer unilatéralement un « référentiel cadre » pour appliquer du forfait-jours à des personnels de l’encadrement « autonome » de SNCF, Maîtrises et Cadres.

Dans l’accord d’entreprise de juin 2016, dénoncé par SUD-Rail, l’organisation du travail de ces personnels spécifiques (30.000 cheminots concernés), devait faire l’objet de négociations ultérieures en vue de leur proposer un accord d’entreprise « de haut niveau ». SNCF voulait, dès le départ, bénéficier des dispositions régressives des lois « Rebsamen » et « Travail » en imposant une convention individuelle de « forfait-jours ».

L’échec des discussions fait éclater la réalité du dialogue social dans cette entreprise, avec une direction niant les risques inhérents à la charge de travail de son personnel encadrant, leur droit à la déconnexion et des amplitudes horaires excessives.

Sa réponse à la souffrance au travail de milliers de cadres et de maîtrises est un forfait de 205 jours sans pesage en heures de la charge de chaque journée travaillée, accompagné d’une « prime à la signature » de 1,5 % du traitement mensuel du plus bas des échelons du poste tenu, soit 26 € bruts pour un agent de maîtrise et 55 € pour un cadre supérieur. C’est le prix du poids des chaînes pour souffrir en silence au travail !

SUD-Rail, depuis le début des négociations, dénonce ce principe du forfait-jours, qui réduit à néant tout le travail déjà réalisé sur les conditions de travail de l’encadrement. Aujourd’hui, ils seront donc corvéables à merci sur des amplitudes horaires indéfinies.

La Fédération SUD-Rail demande, une nouvelle fois, à la direction SNCF de respecter le dialogue social et de penser aux cheminots et non à la seule rentabilité de l’entreprise, en retournant immédiatement à la table de négociation.


Documents à télécharger

  Communiqué "Encadrement du Groupe Public Ferroviaire"

Les prochains rendez-vous SUD-RAIL

mercredi
19
juin
Solidarité avec Rénald
Rassemblement au CNIT/ La Défense ( RER A) à partir de 12h
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Elections CSE 2019 TRANSDEV IDF
Une nouvelle représentativité syndicale a été mise en place à l’issue du scrutin des élections (...)
Fiche : Le pilotage des retraites dans le nouveau système dit « universel » … les poisons pilotes
Le jour J de la transposition (prévue en 2025), le système unique sera équilibré. L’objectif du (...)
COMMUNIQUE INTERSYNDICAL Hauts de France
Comme nous vous l’avions annoncé dans un communiqué précédent, un droit d’alerte sur les Risques (...)
Élections Keolis Porte de l’Isère : SUD/Solidaires devient une force incontournable !
Les urnes ont parlé et grâce à vous, alors que c’est la première fois que notre syndicat de lutte se (...)
Voir toutes les actualités