SUD-Rail
MENU

L’Encadrement du Groupe Public Ferroviaire

Une nouvelle fois cocufié par « le dialogue social » à la sauce Pepy !

Après un cycle de 11 tables rondes avec les Organisations Syndicales représentatives dans le GPF, mais faute d’arriver à un accord avec les organisations « patronales », la direction du Groupe Public Ferroviaire décide d’imposer unilatéralement un « référentiel cadre » pour appliquer du forfait-jours à des personnels de l’encadrement « autonome » de SNCF, Maîtrises et Cadres.

Dans l’accord d’entreprise de juin 2016, dénoncé par SUD-Rail, l’organisation du travail de ces personnels spécifiques (30.000 cheminots concernés), devait faire l’objet de négociations ultérieures en vue de leur proposer un accord d’entreprise « de haut niveau ». SNCF voulait, dès le départ, bénéficier des dispositions régressives des lois « Rebsamen » et « Travail » en imposant une convention individuelle de « forfait-jours ».

L’échec des discussions fait éclater la réalité du dialogue social dans cette entreprise, avec une direction niant les risques inhérents à la charge de travail de son personnel encadrant, leur droit à la déconnexion et des amplitudes horaires excessives.

Sa réponse à la souffrance au travail de milliers de cadres et de maîtrises est un forfait de 205 jours sans pesage en heures de la charge de chaque journée travaillée, accompagné d’une « prime à la signature » de 1,5 % du traitement mensuel du plus bas des échelons du poste tenu, soit 26 € bruts pour un agent de maîtrise et 55 € pour un cadre supérieur. C’est le prix du poids des chaînes pour souffrir en silence au travail !

SUD-Rail, depuis le début des négociations, dénonce ce principe du forfait-jours, qui réduit à néant tout le travail déjà réalisé sur les conditions de travail de l’encadrement. Aujourd’hui, ils seront donc corvéables à merci sur des amplitudes horaires indéfinies.

La Fédération SUD-Rail demande, une nouvelle fois, à la direction SNCF de respecter le dialogue social et de penser aux cheminots et non à la seule rentabilité de l’entreprise, en retournant immédiatement à la table de négociation.


Documents à télécharger

  Communiqué "Encadrement du Groupe Public Ferroviaire"
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Mobilisation historique, Direction irresponsable !
 La grève des 16/17/18 février a été massive, puissante et a démontré à la direction, s’il en (...)
Rémunération des ADC contractuel-les : SUD-Rail obtient des avancées !
Pendant que certains passent leur temps à critiquer le travail des autres, SUD-Rail est l’OS (...)
Petit ZAPATA, crise ou systême ?
Comme la loi l’y oblige, la Direction SNCF a décidé de mettre en place une protection sociale (...)
Chapitre VI : Pourquoi un préavis sur ces dates/heures en particulier ?
Le week-end du Vendredi 23 Février et Samedi 24 Février 2024, c’est le “maxi chassé-croisé” (...)
Voir toutes les actualités