SUD-Rail
MENU

Pas de négociations sectorielles, le retrait !

La fédération SUD-Rail a été convoquée ce matin par la direction SNCF dans le cadre d’une réunion de conciliation du préavis de grève qui était prévue au calendrier.
Suite au discours d’Edouard Phillipe, la direction SNCF a voulu engager dans ce cadre une négociation sur la mise en oeuvre du projet de loi de réforme de retraite à points dans l’entreprise.

La fédération SUD-Rail, après avoir rappelé sa revendication du retrait total du projet de retraite universel à points et son opposition à toute négociation sectorielle a quitté cette réunion. Dans la suite de l’enfumage du Premier Ministre d’hier, cette rencontre ne visait qu’à permettre à la direction de l’entreprise et au gouvernement de pouvoir déclarer que les organisations syndicales cheminotes étaient autour de la table.
Le message de l’ensemble des grévistes est très ferme depuis le début du conflit « le retrait total du projet Delevoye ».

Il n’y a rien à négocier sur le dossier des retraites avec la direction SNCF.

Nous refusons tout aménagement d’un système par points injuste et mis en place pour le seul bénéfice des patrons et des assurances privées.

En grève depuis une semaine, la fédération SUD-Rail appelle à renforcer un mouvement de grève et de manifestations puissant.

Au contraire de ce que disait d’Édouard Philippe, ses annonces ont été magiques : elles ont créé l’unanimité contre cette nouvelle régression sociale. Sur le plan interprofessionnel, l’unité CGT/FO/FSU/SUD-Solidaires demeure. Aujourd’hui, la CGC rejoint ce front unitaire. Et la CFDT considère que le gouvernement a franchi une « ligne rouge » et appelle à son tour à la grève et aux manifestations le 17 décembre !


Documents à télécharger

  [La Grève n°9] Pas de négociations sectorielles, le retrait !
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

[Liaison Commercial] SUD-Rail s’oppose à la politique patronale de destruction des postes d’agents des gares
Nous revendiquons : le maintien du service public 7 jours sur 7 des agents SNCF présents du 1er (...)
Vaccination, pass sanitaire … Après l’ignorance, voilà le mépris !
Il aura fallu plus d’un an après le début de la pandémie pour que le président de la république, (...)
L’heure n’est plus au constat. Par la grève, faisons prendre conscience à la direction de nos malaises et souffrances au travail !
En quelques années le cana RCAD a perdu les compétences Junior et Co, Auto train, bagages, (...)
L’ALLONGEMENT DU CONGÉ PATERNITÉ CONTRIBUE À L’ÉGALITÉ FEMME-HOMME
Depuis le 1er juillet 2021, le congé de paternité a été allongé passant de 11 jours à 25 jours (18 à (...)
Voir toutes les actualités