SUD-Rail
MENU

Suicide d’un agent SNCF

Une souffrance insupportable qui touche les cheminots-es dans leur travail.

C’est avec émotion que la Fédération SUD-Rail a appris ce matin le probable suicide d’un agent SNCF d’Epinal. Ce cheminot était contrôleur à bord des trains. Il avait été déclaré inapte pour raison médicale. Depuis, la Direction lui avait confié différentes missions sans reclassement réel.

Il s’est jeté sous un train ce matin à Chenimenil. Une enquête CHSCT est en cours.

Si toutes nos pensées, notre soutien vont à sa famille et à ses proches, cet acte désespéré qui fait suite à plusieurs autres ne saurait être déconnecté d’une souffrance insupportable qui touche les cheminots-es dans leur travail.

Le suicide récent d’Edouard Postal, cheminot de Paris St-Lazare, a permis de mettre en exergue une organisation du travail et un management trop souvent agressif qui impose d’abord compétitivité, concurrence et rentabilité, que notre Fédération ne cesse de dénoncer.

A l’instar de ce qui s’est produit à France Télécom ou Renault, la SNCF refuse de communiquer sur les chiffres concernant les suicides et tentatives de suicide, de se mettre tout simplement autour de la table pour voir les causes qui produisent ces conséquences.

C’est pour cela que notre Fédération a décidé de rendre visible ce que la SNCF tente de dissimuler en participant à l’élaboration d’une carte inventoriant ces drames avec l’aide de son Union Syndicale Solidaires :
http://la-petite-boite-a-outils.org/chantiers/carte-suicides/


Documents à télécharger

  Communiqué "Suicide d’un agent SNCF".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

CHÔMAGE PARTIEL REPOS IMPOSÉS PCA
Lors de la réunion du Comité Social et Économique du 28 Avril, le directeur du FRET a fait un (...)
DÉCLARATION PCA + ACTIVITÉ PARTIELLE
Monsieur le Président, Vous organisez aujourd’hui une consultation conjointe du CSE FRET tant sur (...)
DÉCLARATION CONGÉS REPOS
Monsieur le Président, SUD-Rail n’ira pas par quatre Chemins, ce que vous demandé aux cheminots du (...)
DÉCLARATION LIMINAIRE
Nous vivons actuellement une crise sanitaire extraordinaire. Bien que depuis le mois de (...)
Voir toutes les actualités