SUD-Rail
MENU

LE GOUVERNEMENT NOUS MENT N°4 !!

Le gouvernement ne prendra aucune mesure contre « les préjudices de carrière
 ». Il ne compensera pas les discriminations dans l’emploi et les salaires, pourtant illégales. Il veut juste compenser la naissance des enfants.

Rien sur le temps partiel imposé, sur les salaires d’appoint, plus faibles, et sur une compensation à la retraite de ces inégalités. Question : combien faut-il faire d’enfants pour compenser une différence de retraite de 38 % ?

Aujourd’hui les femmes qui ont des enfants bénéficient à titre personnel de trimestres supplémentaires validés qui n’existeront plus demain. A la place, 5% de points supplémentaires seront accordés pour chaque enfant, mais... à prendre par le père ou la mère ou à répartir pour moitié. La tentation sera grande de donner le bonus au salaire le plus élevé... quelle garantie que les femmes en bénéficieront ? Et pour les femmes, la prise en compte de la totalité de la carrière au lieu des meilleures ou dernières années, va faire peser toutes les mauvaises années, les petits salaires....

Alors, qu’est ce qu’on veut ?
L’égalité au coeur du système et la compensation des discriminations de carrières :
- en ne prenant en compte que les meilleures années de la carrière ou la dernière
rémunération ;
- en permettant à tous et toutes un départ à 60 ans, au plus tard, et en prenant en
compte la spécificité des pénibilités ou des situations professionnelles ;
- en partant avec une retraite équivalent à 75 % des meilleures années, ou du dernier salaire, et rien en dessous du Smic


Documents à télécharger

  [TRACT] RETRAITES .....article LE GOUVERNEMENT NOUS MENT N°4 !!
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Manipulation et Effets d’Annonces !!
A grand renfort de communication, le gouvernement annonce un plan de relance de 4,7 milliards (...)
L’UTP déconfine son envie de libéralisme
Cette CPPNI du 02 septembre devait aborder : la mise en place de l’APLD, les garanties sociales (...)
Les salarié(e)s de la SNCF eux aussi se seraient bien passé(e)s ...
Les salarié(e)s de la SNCF eux aussi se seraient bien passé(e)s : * • Du blocage salarial qui (...)
Danger pour les cheminots et les usagers
Voir toutes les actualités