SUD Rail
MENU

Une grève reconductible avant la fin de l’année pour abroger la réforme ferroviaire !

Les syndicats de la Fédération SUD-Rail réunis ce jour en Conseil Fédéral, décident la construction d’un mouvement national d’ampleur pour la fin de l’année 2019 jusqu’à l’abrogation de la contre-réforme dite du « pacte ferroviaire ».
Dès le printemps dernier, nous avons combattu cette mauvaise loi qui ne répond pas aux enjeux de demain.
Aujourd’hui, le but unique de cette loi est d’introduire coûte que coûte une concurrence inefficace pour les usagers et mortifère pour les salarié(e)s, livré(e)s au dumping social mais rentable pour les grands groupes !

Une loi, avalisée par les dirigeants SNCF et le gouvernement, qui ne répond pas aux objectifs fixés et qui va plus loin dans la segmentation.
Les coûts d’interfaces et de transactions qui étaient déjà pointés du doigt dans le système à 2 puis à 3 sociétés, vont exploser dans un système à 5 S.A. indépendantes, elles mêmes redécoupées en activités ! L’objectif affiché du gouvernement de « réunifier » le système et de le rendre plus efficace, ne sera définitivement pas atteint avec des dispositions qui vont à l’inverse de celui-ci….

Au printemps dernier, le gouvernement s’était engagé sur l’incessibilité des futures S.A. SUD-Rail ne peut que constater que cette promesse n’est pas tenue. Sur 5 S.A. créées, seules 3 d’entre-elles obtiennent cette « pseudo » garantie … déjà donnée à Orange à l’époque.

C’est bien la fin du système ferroviaire public intégré avec comme conséquence une atrophie annoncée faute d’unification des politiques de 5 sociétés anonymes et leurs filiales. Leurs intérêts vont en effet, être différents voire contradictoires. Elles voudront en plus, récupérer leur capacité à négocier, à leurs niveaux, les salaires et l’organisation du travail.

Le constat est clair, le pacte ferroviaire voulu par le gouvernement ne répond à aucun défi écologique et va au contraire accentuer le report modal du rail vers la route, tant pour les marchandises que pour les voyageurs. Les coûts « systèmes » supplémentaires engendrés par la création de ces nouvelles sociétés vont décupler la productivité avec leur lot de suppressions d’emplois, de mobilités du personnel contraintes, de fermetures de gares et de guichets, accroissant encore le management toxique déjà bien présent… Cela va entraîner de fait, une baisse du niveau de service rendu à l’usager, de la sécurité ferroviaire, une augmentation des tarifs et une baisse des dessertes ; et quoiqu’en dise le futur ex-président de la SNCF, aussi la fermeture des lignes les moins rentables….

Et pendant que le système ferroviaire se disloque sous les coups de la folie de certains, que le carnage social fait rage, pas un seul engagement patronal n’a avancé depuis les réunions tripartites et les engagements du printemps dernier… Convention collective, blocage du patronat ; Prévoyance, blocage du patronat ; Métiers ; blocage du patronat ; Droits sociaux des cheminots ; blocage du patronat… Aujourd’hui, l’important n’est pas d’avancer sur les des droits des salarié(e)s mais bel et bien d’aller au plus vite, proposer les subventions publiques des transports au marché. La violence managériale systématique qui accompagne les restructurations, pousse aujourd’hui les cheminots vers les démissions, les ruptures conventionnelles contraintes et engendre de la souffrance qui pousse certains d’entre nous au suicide.

SUD-Rail sollicitera les autres Fédérations lors d’une intersyndicale afin de leur proposer notre analyse et proposer de créer le rapport de force en bloquant la
production. Notre Fédération est convaincue que seul un mouvement reconductible massif permettra de rassembler au-delà du seul secteur ferroviaire pour contraindre ce gouvernement à renoncer et abroger le mauvais « Pacte Ferroviaire » !


Documents à télécharger

  Communique_aux_cheminots.pdf
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

(Vidéo) Nos valeurs au syndicat Solidaires (1/2)
Nos valeurs au syndicat Solidaires (1/2) from Union Syndicale SOLIDAIRES on Vimeo. Les (...)
Un 24 Septembre pour stopper les régressions sociales !
Sans surprise, les mauvais coups sociaux continuent, un an après une mauvaise loi pour un (...)
Affiche Retraites
Les préconisations du rapport Delevoye vont encore plus loin que celles de la cour des comptes
En juin 2019, la cour des comptes a sorti un rapport sur les régimes spéciaux de la RATP, SNCF et (...)
Voir toutes les actualités