SUD-Rail
MENU

Il neige, les trains circulent mal, à qui la faute ?

Les dernières chutes de neige ont mis à mal la régularité des trains.

Les dernières chutes de neige ont mis à mal la régularité des trains sur le réseau ferré national. Il n’y a pourtant rien d’extraordinaire à ce que de la neige tombe en hiver. Or, si la direction de la SNCF vient pleurnicher dans les médias pour expliquer que ce ne serait pas de sa faute si ces intempéries perturbent fortement la circulation ferroviaire, c’est pour mieux cacher ce qu’elle n’a pas prévu et donc pas fait pour être prête à faire face.

Contrairement à la neige, les effectifs de la SNCF ont fondu sur le terrain ; le tout dans une désorganisation organisée qui d’une part a privé les cheminotes et cheminots présents sur le terrain des moyens et matériel nécessaires et d’autre part a tout simplement diminué le nombre de ces cheminotes et cheminots. Résultat : les opérations préparatoires à la période hivernale qui doivent se dérouler à la fin de l’automne pour vérifier que tout le matériel est opérationnel n’ont quasiment pas été effectuées. De plus, alors que l’alerte à la neige a été émise depuis plusieurs jours, les effectifs nécessaires sur le terrain n’ont été mobilisés que très tardivement.

La direction a beau pleurer, elle est responsable avec le Gouvernement de cette pénurie et en fait supporter les conséquences aux usagers avec retards et suppressions de trains ; dans le même moment où le Gouvernement appelle les automobilistes à renoncer à leur voiture pour préférer le train. Cherchez l’erreur ! La casse de la SNCF a des conséquences pour tous les usagers : elles sont aujourd’hui bien visibles à travers la floconnée qui est ainsi en train de paralyser notre économie.

Au lieu de supprimer environ 3.000 emplois par an depuis plusieurs décennies et d’essayer de masquer ce plan mortifère par de savantes communications, la direction devrait plutôt s’interroger sur les conséquences profondes de sa politique et en tirer quelques conséquences. Mais pour l’instant, elle préfère rejeter la faute plutôt que d’assumer. Nous regrettons ce manque de sens des responsabilités.


Documents à télécharger

  Communiqué "Il neige, les trains circulent mal, à qui la faute ?".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

DCI COVID 18 septembre 2020
Manipulation et Effets d’Annonces !!
A grand renfort de communication, le gouvernement annonce un plan de relance de 4,7 milliards (...)
L’UTP déconfine son envie de libéralisme
Cette CPPNI du 02 septembre devait aborder : la mise en place de l’APLD, les garanties sociales (...)
Les salarié(e)s de la SNCF eux aussi se seraient bien passé(e)s ...
Les salarié(e)s de la SNCF eux aussi se seraient bien passé(e)s : * • Du blocage salarial qui (...)
Voir toutes les actualités