SUD Rail
MENU

La SNCF tue !

Brétigny, Eckwersheim, suicides, accidents du travail...

Les victimes de Brétigny et d’Eckwersheim, les dizaines de suicides et d’accidents du travail de Cheminots … autant de morts sur l’autel de la casse du service public et sa financiarisation, politique orchestrée par M. PEPY.

Sous la Présidence de M. PEPY, la SNCF souffre d’une politique où la finance a pris le pas sur les fondamentaux du transport ferroviaire : sécurité et qualité de service. Dans une culture du chiffre d’affaire, les accidents et incidents majeurs sont désormais quotidien et sont les fruits d’une politique du risque calculé où la maintenance des trains et des voies ainsi que la formation professionnelle des Cheminots font l’objet d’arbitrages budgétaires sur le dos de la sécurité et la qualité du service public. Mais, comme les Cheminots sont eux attachés aux valeurs premières du service public, la politique de M. PEPY se forge, assurément, en interne sur un management agressif et répressif qui plongent de très nombreux Cheminots dans des drames humains et sociaux.

Les victimes mortelles de Brétigny et d’Eckwersheim mais également les Cheminots qui perdent la vie en essayant de la gagner et qui, pour certains préfèrent mettre fin à leur jour que continuer à subir un management pathogène, sont tous les victimes silencieuses de la politique de M. PEPY. Il est donc de notre devoir de nous faire la caisse de résonnance de ces souffrances et de les dénoncer publiquement.

Aujourd’hui, alors que les plus hauts dirigeants de l’entreprise publique touchent des rémunérations et des primes indécentes à l’image de l’actuelle Ministre des Armées et jusqu’à sa prise de fonction, dirigeante SNCF, le service public est abandonné par une direction d’entreprise qui, au lieu d’investir dans les moyens humains, matériels et techniques pour faire circuler au mieux vos Trains, préfère investit massivement dans un mouvement de privatisation/filialisation de pans entiers du service public et du savoir-faire des Cheminots. Ce faisant, la politique de M. PEPY a fait du service public une pompe à fric pour assouvir son ambition libérale.

La politique de la direction SNCF fait ainsi des morts. Usagers et Cheminots sont les premières victimes de cette politique de destruction massive qui veut que la qualité de service n’est mesurée qu’au regard des résultats financiers. SUD-Rail Paris St Lazare a donc décidé de rendre aujourd’hui hommage aux victimes de cette politique, morts sur l’autel de la privatisation rampante. SUD-Rail réclame justice pour l’ensemble de ces victimes et pour notre ami et collègue Edouard qui fut la victime de dirigeants qui ont brisé et brisent encore des vies.


Documents à télécharger

  Tract aux usagers "La SNCF tue !".
Accéder à l'agenda complet

Les actualités SUD-RAIL

Affiche Retraites
Les préconisations du rapport Delevoye vont encore plus loin que celles de la cour des comptes
En juin 2019, la cour des comptes a sorti un rapport sur les régimes spéciaux de la RATP, SNCF et (...)
RAME Zefiro : La direction ouvre les portes à la concurrence !!
La direction ouvre les portes à la concurrence !! La SNCF et les cheminots ne sont pas à (...)
Vote de l’assemblée nationale : la majorité préfère le CETA au climat
L’Union syndicale Solidaires est membre fondateur d’Attac et a partagé les engagements de (...)
Voir toutes les actualités